Magazine High tech

Google: le bras d'honneur de Pékin

Publié le 15 janvier 2010 par Sebix

reponse-pekin-piratage-google

Apres le piratage massif subit par Google et son annonce de supprimer toute forme de censure de son moteur de recherche, la réponse de Pékin ne s'est pas faite attendre: dans une communiqué lapidaire, Jiang Yu, le ministre Chinois de la culture, renvoi la firme de Montain View dans les cordes.

 

« La loi chinoise proscrit toute forme de piratage informatique. » Tel est la réponse de la Chine face aux accusations de Google qui se borne à renvoyer Google à adresser ses questions informatiques aux « départements compétents ». Pékin balaye donc les accusations du géant américain sans la moindre petite forme de remords.
Quant aux annonces de Google de supprimer toute forme de censure de son moteur de recherche, la réponse du gouvernement Chinois est on ne peut plus claire : « L’Internet chinois est ouvert et le gouvernement encourage son développement », mais pour des raisons de « responsabilités sociales », « Guider l’opinion publique sur Internet est une mesure garantissant la sécurité de l’information en ligne ». Vous apprécierez à quel point certains gouvernements aiment guider l’opinion. Ça me fait penser aux annonces de notre Jiang Zemin national pour justifier la mise en place de notre propre système de filtrage de réseau.

Quant à  Google, sa réaction est beaucoup moins virulente qu’escomptée : « Nous espérons qu’ils en viennent à accepter que c’est un nouveau siècle, un temps nouveau. Je pense qu’il y a encore, au gouvernement ou chez les hackers, certains éléments de totalitarisme en Chine, mais il est temps pour eux de cesser et de laisser au peuple chinois un accès libre à l’information ». Faut-il voir dans ces propos la volonté du moteur de recherche de se plier aux exigences de la dictature chinoise ? Quoi qu’il en soit, Google est au pied du mur et va devoir choisir entre rester en Chine, quitte à fournir des moyens de rétorsions a ce qui sert de gouvernement, et appliquer sa politique : « don’t be evil ».



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Google translate

    Je le mentionne parc que ça existe. À voir ici:http://translate.google.com/#Vous entrez l'addresse de la page que vous voulez traduire et pressez le bouton... Lire la suite

    Par  Constance
    HIGH TECH, INFORMATIQUE
  • Google, encore Google, toujours Google

    De retour après une semaine de vacances, j’avais prévu un pot-pourri du net, qui finalement se termine en « pot-pourri Google ». Aujourd’hui, trois actus... Lire la suite

    Par  Oeilsurlenet
    INTERNET
  • Google Story

    Google Story

    Posté par : Seb - Le Lundi 2 Novembre 2009 à 17:38 Le mois dernier Google a diffusé cette petite vidéo retraçant dans les grandes lignes les 11 années qui se... Lire la suite

    Par  Sébastien Cardona
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Google Wave

    Google Wave

    Google lancera sous peu une nouvelle application surnommé Wave. en quoi est-elle révolutionnaire? Elle permet comme l’explique fort bien le vidéo suivant de... Lire la suite

    Par  Mickaelleg
    INTERNET
  • Google

    Google

    Docs prêt à concurrencer Microsoft Office en 2010 Dave Girouard, président de la division entreprise chez Google est confiant : d’ici 2010, vous allez troquer... Lire la suite

    Par  Buzzmadisson
    EMARKETING, INTERNET, WEB2.0
  • [GOOGLE] – traduction

    [GOOGLE] traduction

    Google traduction vocal Voici un nouvelle outils de chez Google (pour moi du moins), que je n’avais pas encore découvert. Il vous permet toujours de traduire... Lire la suite

    Par  Michael
    INTERNET
  • Google Goggles: Où s’arrêtera Google ?

    Pas un mois sans que Google ne sorte une fonctionnalité supplémentaire. Il est bien loin le temps où ce n’était qu’un simple moteur de recherche. Lire la suite

    Par  Actualitesreferencement
    INTERNET, MOTEUR DE RECHERCHE

A propos de l’auteur


Sebix 166 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte