Magazine Politique

Révolution Française dans les Hautes Pyrénées.2

Publié le 15 janvier 2010 par Lgdeluz

bastille.jpgSecond extrait du livre de monsieur Alfred Sarreméjean (1879 - 1936), instituteur à Villelongue, publié en 1914. Il s'agit d'un ouvrage sur les répercussions de la Révolution Française dans la « Haute Vallée d'Argelès ». Mais il contient des informations préliminaires, concernant la situation des populations en cette fin du XVIII ème siècle.

En 1782 l'évêque de Tarbes avait commandé une « enquête » sur la situation des paroisses de la vallée d'Argelès. En ce qui concerne les écoles, nous trouvons les informations suivantes:

Dans tout le Lavedan qui compte en 1782, 65 villages groupés en 53 communautés, il y a huit écoles. Cinq sont régulièrement ouvertes, à Argelès, à Nestalas, à Luz, à Omex et à Ossen. Ces écoles viennent d'une fondation ancienne ou d'une imposition commune. Parfois le maitre d'école se contente d'une maigre rétribution scolaire payée par les écoliers, très irrégulièrement, sans doute.

A Nestalas; « Il y a un maitre d'école qui pour appointements fixes a les revenus d'un journal et demi de pré, laissé par un ancêtre de la maison de Gaillard; il a de plus 4 sols par mois de chaque enfant. Il est nommé par le curé et les habitants. L'école se tient ordinairement dans la maison commune; il y a 15 garçons ordinairement .»

A Argelès; « Il y a un maitre d'école que la communauté paye; ses appointements ne sont pas fixes, chaque écolier lui donne aussi quelque chose par mois »

A Luz; « le maitre d'école reçoit un traitement fastueux, 200 livres; il instruit les garçons et les filles.

A Souin-Bordes, « le curé fait une leçon par jour à tous les enfants mâles »

lavedan.jpg
La majeure partie de la population du Lavedan était ignorante. Chez ce peuple illettré l'organisation de l'instruction n'est pas à l'ordre du jour, écrit l'instituteur Sarreméjean. Aucun cahier de doléances ne demande de création d'écoles. L'idéal de nos paysans de 1782 n'allait pas aussi haut. Ils avaient une préoccupation plus grave, plus immédiate; s'ils rêvaient, c'était tout simplement, croyons nous, d'avoir toujours de quoi manger à leur faim.

La suite dans un prochain épisode.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Révolution française

    Dans un billet précédent, je concluais que pour transformer le monde il suffisait de faire entrer la rigueur scientifique dans les processus de décision de ses... Lire la suite

    Par  Christophefaurie
    SOCIÉTÉ
  • Comment voir la laïcité française depuis le Québec (2)

    Je voulais publier dans Mouvements cette fiche de lecture du livre de Jean Baubérot : Une laïcité interculturelle : Le Québec, avenir de la France ?, Éditions d... Lire la suite

    Par  Gillesp
    SOCIÉTÉ
  • La révolution française - Echec au Roi - 1789 à 1791

    Ecrire un commentaire Lire la suite

    Par  Jefka
    HUMEUR, SOCIÉTÉ
  • Révolution vie

    Révolution

    Ecrasé par le poids des devoirs,Ecrasé par la peur,Ecrasé par la douleur du coeur,Ecrasé par le désespoir.Envie de mourir ?Alors combats. D'arrêter de vivre... Lire la suite

    Par  Tanjaawi
    SOCIÉTÉ
  • Une révolution

    révolution

    Ah ca, Malou elle n'a pas eu droit aux cheveux de son frère ! Aujourd'hui, Ma louloutte a fait  son premier tour complet autour du soleil .   Et pendant que la... Lire la suite

    Par  Lamamandeguillaume
    BÉBÉ, ENFANTS, HANDICAP , SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Compétitivité française

    On m’a donné un ancien rapport de McKinsey Donner un nouvel élan à l’industrie en France (Octobre 2006). Ce qu’il dit est curieux : Rappel. Lire la suite

    Par  Christophefaurie
    SOCIÉTÉ
  • L'attraction française

    Le secrétariat d’Etat au tourisme a confirmé la première place de la France sur le marché du tourisme mondial. Malgré une baisse de 6% du nombre de touristes... Lire la suite

    Par  Gommette1
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Lgdeluz 1358 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines