Magazine Culture

Grisaille

Publié le 15 janvier 2010 par Samuelaubert
Stephane Eicher n'a pas fait que des conneries, loin de là. Il a même fait Grauzone avec son frangins au tout début des années 80.
"je voudrais être un ours polaire,
dans le froid polaire
J'aurais plus à crier,
Tout serait clair pour moi
Les ours polaires ne doivent jamais pleurer"
Les paroles sont imparables. On dirait que James Chance est au Sax, et que Arto Lindsay est à la guitare. Merci Stephane, tu peux déjeuner en paix.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Samuelaubert 2 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines