Magazine Culture

De l'identité nationale, note 25 : le débat Besson-Le Pen, l'absence de Peillon, la démission de Chabot

Publié le 16 janvier 2010 par Jcgrellety

Vincent Peillon demande le départ d'Arlette Chabot

envoyé par Rive-gauche. - L'actualité du moment en vidéo.

Depuis plusieurs semaines, le prétendu "débat national" organisé pour, à la fois justifier l'existence du Ministère de l'Immigration, pour faire revenir les électeurs de l'extrême-droite vers l'UMP, est dénoncé, avec toujours plus de vigueur par une partie probablement majoritaire de la population. Débat inutile et néfaste, mais tellement révélateur de ce que l'UMP peut faire pour tenter de se sauver, y compris dans le pire, et de ce qu'elle a déjà fait, par la création de ce Ministère confié à l'icône de l'opportunisme . Et voilà qu'Arlette Chabot, la directrice de la rédaction de France 2, décide qu'elle va organiser un tel débat avec son principal responsable, mais aussi en faisant venir sur le plateau, pour une confrontation, Marine Le Pen, c'est-à-dire la leader du Front National dont "l'identité nationale" est l'une des obsessions. Ministère et débat : la politique de la France se fait depuis 2007 sur des critères frontistes. Puisque ce Ministre, M. Besson mène une politique d'extrême-droite (expulsion des "immigrés sans papiers"), pourquoi réunir deux représentants de cette prétendue "pensée" face à face dans une pseudo contradiction ? En fait, depuis des années, Arlette Chabot réussit à défendre et promouvoir, à travers de pseudo débats démocratiques, dont pourtant tant de citoyens et de responsables politiques sont toujours écartés, les idées et les critères de la droite-extrême droite. Preuves ? Toutes les archives des émissions dont elle a eu la responsabilité de l'animation. Ses mots, ses constructions de phrases, ses références, ses questions, les reportages, convergent vers un principe : la politique de la droite est bonne et la gauche est dans l'erreur et l'ignorance. Vincent Peillon a eu la lucidité de permettre la révélation de cette manipulation de l'opinion. Il doit aller plus loin dans l'explication, l'argumentation, la critique. Car les médias publics ne permettent aucun débat civique et politique LIBRE. Tout est contrôlé, en amont, dans le tournage de l'émission, son montage, ou même dans le direct. Et les principaux journalistes politiques sont inféodés à la droite politique et économique. La démission de Madame Chabot qui porte l'entière responsabilité dans la décision de proposer une telle émission serait bienvenue, mais elle sert trop bien le système en place actuellement et sera même félicitée. Il faut se souvenir comment, la veille de la prise en compte par le CSA du temps de parole des candidats, elle avait offert une tribune inouïe au candidat Sarkozy, en ne l'interrompant jamais, en le flattant, en ne lui imposant aucune contradiction réelle et majeure.
Sarkozy Chabot : A vous de juger-France2
envoyé par INFOCOM-Net. - L'info video en direct.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jcgrellety 408 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine