Magazine

Thou shalt not see

Publié le 16 janvier 2010 par Martinpetit

Veni, vedi, endormi.

J’ai vu, The book of Eli et c’est au cinéma d’action ce que le rock chrétien est au rock…

C’est quoi? Un scénario de court métrage biblico gore interminable.

Histoire: Western post-nucléaire où un gars apporte la bible à San Francisco en tuant tout le monde qui l’écoeure sur son chemin.  Comporte plein de citations de la bible sauf les bouts où Dieu encourage l’esclavage, le meurtre et opère des génocides.

Durée mesurée : 1h58    Durée ressentie: 5 heures

Image 2

************************************************

Toujours dans la catégorie Dieu inspire des humains à faire et dire des niaiseries.

Pat Robertson est un éminent grillé de l’axe-christiano raciste de la Virginie.  Il s’avère influent.  Aussi stupide soient ses propos sur la catastrophe Haïtienne (comme étant une vengeance de Dieu pour leur déclaration d’indépendance face à la France), cela expose une tendance lourde.  Quand il y a des catastrophes naturelles les fous de Dieu reconnaissent toujours la signature de leur créateur.

Dieu n’est jamais derrière une panne de courant, un virus informatique ou un embouteillage, mais un tsunami, un tremblement de terre, holala, plus ça ressemble à Ben-hur plus ça les inspire!

Être Dieu j’enverrais non pas mon fils, mais mon cousin Tony, faire la passe aux imbéciles, pour qu’on puisse vivre en paix.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Martinpetit 976 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte