Magazine Humeur

PEILLON Vincent pour avoir saboté le débat d'indignité nationale !

Publié le 16 janvier 2010 par Ericbloggeurcitoyen

Vincent_Peillon_440

"Le ministre de l'immigration a dépassé l'objectif que lui avait assigné Nicolas Sarkozy de plus de 2.000. Au total, 29.000 étrangers en situation irrégulière ont été expulsés du territoire en 2009."

Il y a un truc qui pue, un machin qui fouette, bref ça chlingue ... en France ... mais pas qu'un peu , ça sent vraiment la merde. Un mélange de brun et de caca ... il y a comme une odeur de 33 !

C'est pourquoi dès qu'une lueur s'allume , il faut la saisir , la tenir, la faire grandir et en parler ... ainsi l'attitude de Vincent PEILLON fait honneur à la FRANCE mais surtout elle fait honneur aux socialistes et à la gauche en général.

En tant que socialiste, je suis fier, de son action, en plantant la grossière opération médiatique organisée par France 2 -réhabilitons besson lepen-  il a coupé l'herbe sous les pieds des racistes d'extrêmes droites. La sarkozie a pris un direct dans les dents ... et ça fait franchement du bien.

Certains (à gauche) se plaignent de sa manœuvre (??) 

Ils ont tort car si il n'avait pas fait les choses comme ça , un ou une autres y serait allé(e) , il serait surtout allé dans un traquenard organisé par un média qui a un lien de subornation direct avec le pouvoir politique en place !

Certains (à gauche) se plaignent de sa manœuvre (??) 


Ils ont tort car pour le moment, il semble que ceux qui étaient prêts à ramper aller servir la soupe ... la servent déjà très bien !

Je ne suis pas toujours d'accord avec mon camarade Vincent, mais là, je me lève comme notre première secrétaire Martine AUBRY et la quasi totalité du parti pour applaudir Vincent et lui dire MERCI

On ne débat pas avec des racistes ... on les combat !

Bésitos à toutes et tous


Eric Bloggeur Mulhousien


PS : "CASSE (vite, vite, vite) TA TV" C'est ta seule chance !

Des PAS Perdus était inquiet, le voilà rassuré.

Comme NICOLAS J , je n'ai pas regardé (je boycotte pour être clair) Arlette CHABOT dérouler le tapis rouge aux bons gaulois UMP, je partage l'analyse du COUCOU, ROMAIN n'en pense pas moins comme VOGELSONG , DAGROUIK est aussi de la partie ... même NEMO ...

Pour conclure , la déclaration de Vincent PEILLON sur le sujet :

Vincent Peillon : "J’ai décidé de ne pas participer au débat d’indignité nationale organisé ce soir sur France 2"

Parce que tout mon engagement politique et citoyen est fondé d’abord sur les valeurs de la République, de la raison et de l’antifascisme, j’ai décidé de ne pas participer au débat d’indignité nationale organisé ce soir sur France 2 et d’attirer solennellement l’attention de mes compatriotes sur les graves dérives que subit notre démocratie.

Depuis plusieurs semaines, l’ensemble de l’opposition démocratique mais aussi de nombreuses personnalités de la droite républicaine, à commencer par trois anciens Premiers Ministres, Alain Juppé, Jean-Pierre Raffarin et Dominique de Villepin ont dénoncé les conditions dans lesquelles le Ministre de l’immigration et de l’identité nationale, Eric Besson, a lancé un débat sur l’identité nationale.

Ce débat a provoqué et provoque encore des dérapages xénophobes, racistes, islamophobes qui font honte à la France, dressent les français les uns contre les autres et remettent le Front National et ses thèses de haine au coeur de notre vie politique.

De nombreuses études d’opinion ont aussi montré que dans leur majorité les Françaises et les Français, qui ont beaucoup d’autres sujets de préoccupation, l’emploi, le logement, le pouvoir d’achat, l’éducation, ne s’intéressent pas à ce débat.

Malgré cela, la direction de France 2 et Arlette Chabot n’ont pas trouvé mieux, en cette rentrée 2010, que de consacrer la seule émission politique de début de soirée à Eric Besson et de le faire dialoguer avec Marine Le Pen, prenant ainsi en otage le service public et les personnels qui y travaillent.

C’est indigne et c’est inacceptable.

Jamais une telle dérive ne s’était produite. Elle atteint gravement aux valeurs de la France et aux principes qui doivent commander aux missions de service public comme à la responsabilité du métier de journaliste.

Pour habiller le tout, on m’a demandé, en tant que responsable socialiste, de venir cautionner cet exercice d’abaissement national en voulant bien jouer les idiots utiles en deuxième partie de soirée. Et, comme on pouvait s’y attendre, on s’est déjà d’ailleurs copieusement servi de ma présence annoncée pour adresser une fin de non recevoir à des journalistes de France Télévision qui, pourtant avec raison, avaient demandé la déprogrammation de ce débat.

C’est bien mal me connaître, et bien mal connaître les socialistes, que de penser que je pouvais accepter de me prêter à une telle comédie et servir ainsi de caution républicaine à un débat et à des personnalités qui tournent le dos aux valeurs que partagent heureusement encore la grande majorité des Français. 

Ainsi les masques tombent, la chaise est vide et la réalité apparaît dans sa crudité.

Que monsieur Besson, madame Le Pen et madame Chabot restent entre eux et que chacun mesure ainsi ce qui se passe aujourd’hui dans notre pays et la façon dont certains veulent, à travers les médias, dévoyer le débat démocratique et nous entraîner sur une pente de haine et de division où nous refusons d’aller.

Quant à nous, même si nous allons être la cible d’intérêts puissants et de forces sans scrupule, nous n’avons pas le choix: nous devons résister.

C’est pourquoi j’appelle solennellement tous les démocrates à refuser ces dérives qui déshonorent notre pays.

C’est pourquoi je demande la démission de madame Arlette Chabot et des dirigeants de France 2 qui ont autorisé cette opération. Ils ne sont pas les propriétaires du service public, qui appartient à tous les Français, et ils ne méritent pas de le servir.

Enfin, j’adresse mes sentiments fraternels et républicains à toutes celles et tous ceux qui partagent avec moi une autre idée de la France et, en particulier, un message de solidarité aux personnels du service public de l’audiovisuel victimes de cette abjection et atteints ce soir dans leur honneur.

Vincent PEILLON


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ericbloggeurcitoyen 2513 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte