Magazine Société

Montréal Manifestation de Solidarité Québec Gaza

Publié le 17 janvier 2010 par Sergeadam
Montréal Manifestation de Solidarité Québec Gaza
Montréal Manifestation de Solidarité Québec Gaza
Aujourd'hui une manifestation de solidarité avec le peuple palestinien s’est tenue dans les rues de Montréal.
Elle se voulait une dénonciation de la politique d'Israël et de l’embargo envers les citoyens occupant la bande de Gaza.
Le gouvernement du Canada et celui du Québec furent interpellés pour son soutien à l'État sioniste d'Israël.
Montréal Manifestation de Solidarité Québec Gaza
COMMUNIQUÉ DE PRESSE de la manifestation à Montréal

• L’AN DERNIER NOUS AVONS ASSISTÉ AU MASSACRE EN DIRECT DE LA POPULATION DE GAZA par l’armée israélienne à travers son opération baptisée «plomb durci». Le bilan des bombardements et de l’invasion ? Plus de 1400 morts, des civils en très grande majorité dont plus de 400 enfants; plus de 500 blessé-e-s; la destruction de la quasi totalité des infrastructures essentielles à une société. Je me souviens !
• EN CE DÉBUT D’ANNÉE 2010 LA POPULATION DE GAZA EST TOUJOURS ENFERMÉE, ASSIÉGÉE, CONTRÔLÉE, PRIVÉE DE SES DROITS FONDAMENTAUX PAR LE BLOCUS ILLÉGAL IMPOSÉ PAR ISRAËL depuis 2006. Nous avons peine à imaginer les souffrances, la désolation, l’étouffement et les traumatismes dans lesquels survivent 1,5 millions de Palestiniennes et Palestiniens emprisonné-e-s par ce blocus implacable qui tue quotidiennement. Le rapport de l’Onu, ou rapport Goldstone, a soutenu que l’objectif de l’agression a été «d’humilier et de terroriser une population civile, diminuer radicalement sa capacité économique locale à la fois à travailler et à subsister par elle-même, et à lui imposer un sentiment croissant et continu de dépendance et de vulnérabilité ».
• LE SIÈGE DE GAZA EST ILLÉGAL. ISRAËL VIOLE LE DROIT INTERNATIONAL
« L’enfermement cruel et impitoyable d’une population civile toute entière dans ce qu’il est convenu d’appeler la bande de Gaza, territoire transformé en prison, est la négation injustifiable, effrontée et honteuse des principes de la Déclaration universelle des droits de l’homme, proclamés comme un «idéal pour l’humanité», en 1948, il y a plus de soixante ans ». (Ligue des Droits et Libertés 23 déc. 2009)
Amnistie International a qualifié le blocus de Gaza de « forme de châtiment collectif de toute la population de Gaza, une violation flagrante des obligations d’Israël selon la Quatrième Convention de Genève ».
Richard Falk, le rapporteur spécial des Nations Unies pour les droits de l’homme dans les territoires occupés a condamné le siège de Gaza affirmant qu’il équivaut à un « crime contre l’humanité »
L’ex-président des États-Unis, Jimmy Carter, a déclaré que les Palestiniens et Palestiniennes bloqués à Gaza sont traités « comme des animaux » et il a appelé à « la fin du siège de Gaza » qui prive « un million et demi de personnes des nécessités de base ».
• ISRAËL AGIT EN TOUTE IMPUNITÉ AVEC LA COMPLICITÉ DE LA COMMUNAUTÉ INTERNATIONALE. L’Égypte a collaboré avec Israël en refusant l’accès à Gaza aux 1360 déléguées de la Marche de libération de Gaza en provenance de 43 pays (dont 8 du Québec). A l’Onu, le Canada a voté contre le rapport Goldstone et appuie inconditionnellement Israël en violation du droit international.
• NOUS DEMANDONS le respect par Israël de toutes les dispositions du droit international: la fin immédiate du blocus de Gaza, la fin de l’occupation et de la colonisation, l’exercice du droit de retour, le démantèlement du mur, le respect du droit à l’autodétermination du peuple palestinien.
ISRAËL IMPUNI, C’EST FINI !
Montréal Manifestation de Solidarité Québec Gaza

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeadam 37 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine