Magazine Photos

Adagio

Par Triol
Adagio ja10 « Si on lui avait demandé quel était, selon lui, le morceau le plus sidéral de Schubert, il aurait indiqué celui-ci. Ici, avec Rostropovitch comme second violoncelle. Remarquez, vers 5'50", cette espèce de coup de folie que pousse Schubert, avec un apaisement progressif et une fin où il reprend le thème du début, mais sans le finir. Comme un point d'interrogation. Écrit en 1828, deux mois avant sa mort. » F. ! 16'-- > quintette pour 2 violoncelles d956 adagio franz schubert

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Triol 929 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines