Magazine Cuisine

Tasting au Carré des Feuillants

Par Bobosse92
Ce lundi après-midi, se tenait au restaurant double-étoilé« Le Carré des Feuillants » à Paris (site internet ICI) une belle dégustation dont le programme, très alléchant, est le suivant :
Tasting au Carré des Feuillants
Ni une ni deux, dès la nouvelle connue, je pose en express une demi-journée de congé et me voilà en tout début d'après-midi à la porte du« saint du saint ». En route pour la Grande dégustation, par région !
Domaine Pinson : Une belle gamme de Chablis minéraux à souhait et respectant l'identité des terroirs.
Chablis 2008 : un vin simple, mais frais et minéral, surtout en finale. Belle fraîcheur liée à l'absence de bois dans l'élevage.
Chablis Premier Cru La Foret 2008 : un nez minéral quoique nettement plus salin. Bouche bien construite, assez corpulence, sur des notes citronnées, avec une belle vivacité acidulée en finale.
Chablis Premier Cru Montmain 2008 : un vin plus terrien. Curieusement, j'ai trouvé un milieu de bouche plutôt mou et surtout déséquilibré par rapport à la finale très vive.
Chablis Premier Cru Fourchaume 2008 : nez très soyeux et élégant. Très beau corps qui respecte l'esprit minéral du chablis. Finale fraîche, longue et élégamment boisée.
Chablis Grand Cru Les Clos 2007 : je suis passé à côté de ce vin à cause d'un nez difficile à caractériser (déviant ?) et d'une finale très (trop ?) boisée. A revoir.
Domaine Marc Morey : encore une fois, un accueil, devrais-je dire une absence d'accueil, qui ne nous a pas permis de déguster les vins. Après 15 minutes d'une vaine attente, nous sommes partis sous d'autres cieux.
Domaine Vincent Rapet : Une gamme de haut-niveau, même pour les cuvées de base, et un accueil toujours aussi agréable.
Pernand Vergelesses Premier Cru Clos du Village 2007 : Un nez très citron / pamplemousse, avec une légère impression de gras. Boisé élégant en bouche. Belle corpulence et minéralité citronnée en finale. L'acidité perçue sur ce vin en son temps (ICI) semble s'être intégrée parfaitement. 
Corton Charlemagne Grand Cru 2007 : un nez plus retenu, mais déjà plus complexe, presque floral à l'aération. Une bouche qui possède un beau grain (toucher de bouche velouté) et un caractère minéral élégant, sur des notes de craie. Là encore, mes perceptions ont favorablement évolué par rapport à l'an dernier.
Aloxe Corton 2006 : un vin qui pète le fruit, sur le cassis et le pruneau. Caractère tannique peu marqué. Un vrai vin de soif aujourd'hui.
Pernand Vergelesses Premier Cru Iles des Vergelesses 2006 : un vin complexe, fruité, fumé et possédant une touche de glycérine sans mollesse. Belle composition de fruits rouges en bouche avec cet aspect terrien / minéral caractéristique du cru. J'adore.
Beaune Premier Cru Grèves 2007 : un vin qui a complètement changé de visage depuis octobre où je l'avais tasté au domaine. Corpulent, sur une trame fruitée (type cerise griotte) et avec un boisé qui ne demande qu'à se fondre. Très beau potentiel.
Corton Pougets Grand Cru 1999 : nez déjà sur une évolution ménagée (fleurs sèches / fanées et sous-bois). En bouche par contre, le vin est droit, structuré et tannique. Finale encore légèrement astringente.
Domaine Patrice et Martine Rion : des vins sur le fruit et l'élégance, pour une buvabilité accrue. A découvrir.
Côte de Nuits Village 2008 : un vin de demi-corps mais déjà très « gouleyant », sur les fruits rouges et la réglisse.
Chambolle Musigny Les Cras 2008 : un vin très « typé Chambolle », sur le fruit mais avec une assise plus dense que le précédent.
Nuits Saint Georges Premier Cru Clos Saint Marc 2008 : un nez très cerise griotte. Une bouche riche et sensiblement plus tannique, mais toujours avec cette recherche de la finesse, sans molesse.
Nuits Saint Georges Premier Cru Clos des Argillières 2007 : un vin plus terrien que le précédent, et surtout plus réglissé.
Domaine Arnoux Lachaux : une gamme qui va crescendo depuis le village jusqu'au Grand Cru. Une réputation qui n'est pas usurpée et un très bon accueil, ce qui ne gâche rien.
Chambolle Musigny 2007 : un vin relativement corpulent, sur la cerise presque sucrée. Bouche qui possède une belle acidité de structure et une astringence mesurée.
Nuits Saint Georges Premier Cru Les Procès 2007 : un vin plus terrien et plus minéral que le précédent avec, de façon étonnante, une finale presque mentholée.
Vosne Romanée Premier Cru Les Chaumes 2007 : un nez velouté et de la soie en bouche. Très beau vin, avec un potentiel immense.
Echezeaux Grand Cru 2007 : ce vin a tout en lui pour devenir magique ... dans quelques années. Magnifique.
Domaine Georges Vernay : Paul Amsellem (que je remercie de m'avoir invité à cet événement) est un homme modeste, affable et d'une compétence extrême. Une gamme de vins qui frôle l'exceptionnel.
Condrieu Les Terrasses de l'Empire 2007 : un nez très abricot, qui ne cache pas une belle salinité. Bouche qui présente une acidité réduite, mais sans mollesse. Beau finale fraîche.
Condrieu Les Chaillets de l'Enfer 2008 : un autre registre. Un nez plus fin, plus frais et plus élégant, presque vanillé. Belle structure en bouche qui finit par une sapidité très appétissante.
Côtes du Rhône Saint Agathe 2008 : un rouge frais et gouleyant, pas très complexe. L'archétype du vin de copains.
Saint Joseph 2008 : très beau vin de demi-corps, avec des tannins légers et une belle buvabilité.
Côte Rôtie Blonde du Seigneur 2007 : un nez très « Syrah de luxe » (sur des notes florales et fruitées, cassis, violette et épices douces). Une bouche très vineuse, droite, fraîche et minérale. Très légère astringence en finale.
Domaine Gilles Robin : de bons « petits vins de tous les jours ».
Crozes Hermitage Papillon 2008 : un nez très floral, sur la violette. Une bouche de demi-corps, droite quoiqu'aromatique. Un vin de soif.
Crozes Hermitage, Albéric Bouvet 2007 : un vin qui possède plus de charpente et plus de rondeur. Beaux tannins et léger boisé en finale.
Saint Joseph, Cuvée André Péalat 2007 : un nez sur le café torréfié. Bouche plus terrienne, mais qui sait associer corpulence et élégance. Un vrai vin de gastronomie.
Domaine de la Martinelle (qui faisait stand commun avec le domaine de la Bouïssière).
Très beau Côteaux du Ventoux 2008 : nez sur les fruits rouges et noirs, sur les essences de la garrigue et sur le baton de zan. Très beau vin en bouche, qui possède une sucrosité aérienne élégante. Beaux tannins.
Par contre, je suis passé un peu à côté du Beaumes de Venise 2008, trop astringent et trop alcooleux à mon goût, mais la température de service n'était sans doute pas idéale.
Domaine de la Bouïssière : des vins tanniques qui savent rester civilisé ! Un domaine recommandé par l'ami Enzo et qui chante bon l'assent du sud, cong !!!
Vacqueyras 2008 : une belle association et un bel équilibre entre tannins, structure et épices.
Vacqueyras 2007 : un nez plus fermé. Une bouche vineuse, presque sans comparaison avec le précédent vin. Senteurs de garrigue, épices et demi-sucrosité s'allient avec bonheur avec les tannins. Grande garde.
Gigondas 2008 : un vin bâti sur la finesse, la fraîcheur, une minéralité de structure et de beaux tannins. Gourmand.
Gigondas 2007 : très élégant et très soyeux. Une composition plus élancée que le Vacqueyras du même millésime, un côté plus épicé mais qui reste droit et frais.

Gigondas, La Font de Tonin 2007 : un vin ultra-soyeux, très élégant, très fin, une pointe de sucrosité en bouche, beaux et grands tannins. A garder impérativement encore quelques années pour que tout se mette en place pour notre plus grand bonheur.
Retour calme dans nos pénates. La soirée va être tranquille et sereine.
Bruno


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Grand format au grand tasting avec Idealwine

    Grand format grand tasting avec Idealwine

    Je rentre du grand tasting ou je suis passé en fin de journée, invité par IdealWine que je remercie vivement ! J'ai eu le temp de faire un tour sur le salon et... Lire la suite

    Par  Matlebat
    CUISINE, LE VIN
  • Cannelés au Carré Frais et Origan

    Cannelés Carré Frais Origan

    Pour accompagner un petit apéritif, ou bien meme avec votre salade, je vous propose ces minis cannelés au carré frais et origan, une pure merveille!! Lire la suite

    Par  Charmela
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES
  • Poisson carré sur son lit de petits légumes

    Poisson carré petits légumes

    Pour réussir ce  bon plat, il te faut : Du poisson carré, cabillaud de préférence, c'est meilleur que le Colin, deux tranches par personne si tu as bien faim.... Lire la suite

    Par  Ckankonvaou
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SALÉES
  • Carré aux pomme, amandes et noix

    Carré pomme, amandes noix

    Ingrédients: * Feuilles de bricks * 4 Pommes * 200g d'amandes * 200g de noix * 1/2cac cannelle * 1cas fleure d'oranger * 1cas de beurre * Sucre glace (selon le... Lire la suite

    Par  Salma82
    CUISINE, RECETTES, RECETTES SUCRÉES
  • Carré aux amandes

    Carré amandes

    APRÈS LA GALETTE DES ROIS À LA FRANGIPANE, VOILÀ DES PETITS CARRÉS SABLÉS À LA FRANGIPANE.J'AI TROUVÉ CETTE SUPER RRECETTE SUR LE BLOG D'HÉLÈNE. Lire la suite

    Par  Sarinou
    CUISINE, RECETTES
  • Carré d’agneau aux primeurs

    Carré d’agneau primeurs

    Carré d’agneau (ensemble des côtes premières et secondes) rôti, accompagné de carottes et navets tournés et glacés, de bâtonnets de haricots verts, de petits... Lire la suite

    Par  Best0000
    CUISINE, RECETTES
  • Carré de Dattes et d'avoine

    Carré Dattes d'avoine

    Voici une autre recette de carrément bons     Pour la préparation de la pâte de Dattes : 1 orange 2 CS de fleur d'oranger 40 g de vergeoise brune 350 g de pâte... Lire la suite

    Par  Kekenou
    CUISINE, RECETTES

A propos de l’auteur


Bobosse92 1245 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines