Magazine Autres sports

Recrudescence des indultos : le debat !

Publié le 19 janvier 2010 par Jeanmi64

(Pour mémoire et pour l’ initiation des profanes, l’ indulto est la grâce accordée au toro à la fin de la faena. La mise à mort est remplacée par un simulacre avec une banderille ou la main).

Le club taurin Joseph Peyré de Pau organisait un débat sur ce sujet vendredi dernier. C’est vrai qu’ au cours des dernières temporadas, il y a eu de plus en plus d’ indultos en Europe, sans parler de ceux fréquents en Amérique Latine.

Débat animé par les chroniqueurs Miguel Darrieumerlou et Pierre Vidal, avec Jean-François Neuvière, de l’ association Mexico-aztequas- toros qui revenait de Quito.

miniclub_indulto_027

(Photo Nadège Vidal)

Les avis sur ce délicat sujet sont partagés. Il a été fort justement rappelé qu’ autrefois le règlement n’ autorisait la grâce que lors des corridas concours, et que ce règlement permet de récompenser un  toro qui aura été excellent tant au niveau de la présentation que de son comportement dans les 3 tiers.

Et bien entendu, la grâce de Descarbado à Dax était un des exemples qui fait monter les diverses opinions.

Le cas de l’ Amérique latine est différent de l’ Europe : Là bas les ganaderias sont petites et ont besoin de se régénérer. Cela explique pour une grande partie les indultos nombreux pour avoir des sementals.

Miguel Darrieumerlou a développé les arguments contre  cette dérive en Europe : Elle serait du en grande partie à la médiatisation de la corrida et doncà une sensibilité accrue du grand public (Et l’ exemple de Canal+ qui ne diffusait que des “bonnes” corridas y a participé). Mais le règlement doit être appliqué, et il ne l’est pas : Desgarbado était d’ une présentation quelconque au niveau trapio, et s’ il a été particulièrement noble au 3ème tiers et correct au 2ème où il a couru derrière les banderilleros, il a été sans bravoure notoire sur la petite monopique. Il ne méritait donc pas d’ être gracié.(Ei il semble que la pétition de grâce est démarré dans le callejon) Et en Espagne où les graces sont nombreuses dans des arènes de 2ème ou 3ème, c’est souvent un “coup” pour en faire parler, surtout quand la corrida est sponsorisée. Donc la grâce doit rester plus exceptionnelle et rigoureusement attribuée selon le règlement

De son côté, Pierre Vidal était plutôt pour une évolution dans la corrida. L’ obligation du “peto” en 1928 n’ avait il pas provoqué de tels débats ? L’ émotion doit l’ emporter et la corrida c’est aussi du plaisir à prendre, de l’ émotion à ressentir. Et pour l’ exemple de Desgarbado, cette émotion s’ est manifestée par 7500 des 8000 spectateurs (!???) qui ont demandé la grâce. Ce qui prouve que dans les arènes il y a très peu de puristes et que la grande majorité du public n’ est pas aussi pointilleuse : Hors c’ est elle qui fait économiquement marcher la corrida, il ne faut pas l’ oublier pour être sur de la péréniser. A ce sujet, Hélène Lalanne, qui était dans le palco cette corrida de Dax a précisé que la présidence était contre, mais ne pouvait qu’ accepter une demande ultramajoritaire.

S’ il ne faut pas non pluys oublier que sans un torero réalisant une excellente faena (que l’ on aime ou non son style), il n y aurait pas de grace. Mais donc,et les différentes interventions dans l’assistance de ce débat, ont montré que les avis étaient trés partagés.

Et moi ? …..eh bien je suis aussi partagé ! Je souscris aux arguments différents sans pouvoir trancher. Disons qu’ à chaud, c’ est l’ émotion qui l’emporte et à froid la rigueur du règlement. La corrida peut rendre schizofrène !

Mais je garde en mémoire l’ intervention de Jacques Pons, président de dizaines et dizaines de corrida, disant que l’ émotion est prenante lors de la vuelta posthume d’ un toro exceptionnel devant un public debout l’ ovationnant et jetant des fleurs et des fleurs sur sa dépouille…..


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanmi64 74472 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines