Magazine Cinéma

Bagdad cafe

Par Grocher

BAGDAD CAFE

Vidéo  

Un couple bavarois voyageant en voiture dans le  désert du Nouveau Mexique tombe en panne de carburant. Le couple se chamaille et l'épouse, Jasmin, part à pieds dans ce désert indigeste  vêtue d'un ensemble strict en loden et d'un chapeau à plumes, avec pour tout bagage une valise.Epuisée et assoiffée, elle débarque au " Bagdad Café ", établissement sommaire, sale et sans clientèle, tenu par une famille en conflit permanent. Brenda, la patronne, tente de surnager dans ce marasme entourée de proches, fainéants et fatalistes. Jasmin qui y reçoit un accueil pour le moins difficile va finir par apprivoiser Brenda, sympathiser avec le seul client Rudi Cox, un artiste peintre au style aventurier. Jasmin va s'impliquer dans la gestion de la pauvre gargote et créer un établissement à la mode avec des attractions. Bagdad Café va alors faire fureur avec la clientèle des routiers, et l'ambiance sera à son comble. Malheureusement la loi Mexicaine n'est pas des plus souples et Jasmin sera contrainte de quitter le territoire malgré la réussite de son entreprise et sa bonne adaptation .Mais sa détermination l'emportera....

Bagdad Café

Qui aurait pu croire que ce film intimiste à souhait obtiendrait un tel succès ? Pas grand monde en vérité! Et pourtant  Percy Adlon s'est transformé en magicien pour nous produire un tel chef-d'oeuvre. Le propos est pourtant d'une grande simplicité: d'un côté Brenda, patronne de cet établissement sale et sinistre où seul un client Budi Cox , peintre quelque peu déjanté, semble être posé là comme un meuble, saisi par la torpeur ambiante. Brenda est pauvre, désespérée et délaissée par un mari désinvolte et fataliste. Dans ce lieu de misère où seules les disputes de Brenda avec sa petite famille créent l'animation, arrive par hasard Jasmin, femme étrangère et à l'allure citadine. Ce genre de personne ne convient pas à Brenda, laquelle ressent une certaine méfiance et beaucoup de jalousie envers sa nouvelle cliente, représentante du monde des nantis. Pourtant, par petites touches successives les deux femmes vont finir par s'apprivoiser et se complèter pour la plus grande gloire du Bagdad Café. Jasmin se découvrira deux passions dans ce désert, Rudi Cox, le peintre excentrique et la renaissance de cet établissement devenu le rendez-vous incontournable des routiers.Brenda,quant à elle,retrouvera l'espoir,l'enthousiasme et l'envie d'entreprendre. 

Bagdad Café
 

C'est ainsi que ce film célèbre le mariage avec succès de deux mondes opposés qui avaient pourtant toutes les chances de se haïr. Le jeu des acteurs est époustouflant avec la sobriété de Marianne Sägebrecht,l' impulsivité de CCH Pounder,le calme et la  tendresse de Jack Palance.L'atmosphère ambiante est décrite avec une extrême précision où se mêle le drame, la nostalgie mais aussi la joie et l'humour. Il ne faut surtout pas oublier de citer un élément déterminant dans ce film et qui contribue à en faire sa popularité: la fabuleuse musique de Bob Telson avec notamment la fameuse chanson "I'm calling you ".

 

Bagdad Café

N'hésitez pas à venir faire un tour dans ce minable estaminet en plein désert et en pleinepoussière car, malgré les apparences, il vous réserve un excellent moment de cinéma.

Ce film a obtenu le César du meilleur film étranger en 1989

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Grocher 39 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines