Magazine France

Pauvre France !

Publié le 27 janvier 2010 par Olive
Alors, parlons un peu du Sarko-show de lundi soir, je vais encore faire mon anti-sarko primaire comme diraient les pros Sarko, car je vais critiquer une mise en scène que je n'ai pas vu, donc exercice pas facile (ndr "mdr"), je vais donc vous donner mon avis suite à ce que j'ai lu, entendu et vu sur des extraits.

Sarkozy nous a fait comme à son habitude, son blabla plan com à fond, avec au final rien de concret aucune mesure pour aider les français en difficultés, ensuite il a aussi vanté ses réformes qui nous auraient soit disant sauvés de la crise, bref il a encore menti aux français.

Il a menti et fait des erreurs sur les chiffres, mais là c'est aussi sa méthode.
-A propos du salaire de Henri Proglio, Sarkozy a voulu comparer le salaire du prédécesseur Pierre Gadonneix en disant que le sien n'avait pas fait polémique alors qu'il était grosso-modo le même 1,4 millions d'euros, mais erreur celui de Gadonneix était moins élevé soit 1,1 millions d'euros alors que Proglio est de 1,6 millions soit 500 000 euros d'écart.
-Il a aussi fait une erreur sur les indemnités chômage, en disant que la France est le pays où l'on est le plus longtemps indemnisé près de 2 ans d'indemnisation par rapport aux autres pays Européens, ce qui est faux car les Pays Bas indemniser sur 24 mois alors que la France c'est 23 mois et le Danemark lui sur 48 mois.
-Pour Sarkozy la France est le pays de l'OCDE qui a les impôts les plus lourds, encore une erreur, car devant la France avec des impôts plus élevés, il y a le Danemark avec 48,9%, la Suède avec 471,%, la Belgique avec 44,3%, l'Italie avec 43,2% et enfin la France avec 43,1%.
-Pareil pour la taxe professionnel, où il dit qu'on est le seul pays d'Europe à avoir cette taxe c'est encore faux, car elle existe en Allemagne "la Gewerbesteuer", en Italie "l'IRAP" ou en Suisse "la Taxe professionnelle communale", la seule différence, elle se fait sur les bénéfices des sociétés, et non sur l’investissement comme en France.

Après à propos de la baisse du chiffre du chômage qui va bientôt arriver, là peut être, ment-il pas, car on sait que le gouvernement joue avec les chiffres et que cette année 1 million de chômeurs vont se retrouver sans indemnité et qui plus est, vont plus rentrés dans les chiffres du chômage d'où la baisse, encore des mensonges.

Sarkozy continue donc à se servir des chiffres et jouer avec les mots, mais ment. On aura donc remarqué que Sarkozy était en campagne pour les régionales pour son parti l'UMP, espérons que son temps de parole sera décompté pour l'UMP pour les régionales.

Je voudrais maintenant revenir sur le casting de l'émission sur les français présents sur le plateau, en connaissant TF1 et sa méthode pour faire les casting pour ses émissions de télé-réalité, où l'on constate après que se sont des acteurs.
Pour le Sarko-show, j'ai eu un doute, car le fameux Rex l'infographiste, je me suis dit, je l'ai déjà vu, en fait il me semble qu'il était dans le reportage de TF1 sur les banlieues avec Harry Roselmack. Pour les autres en cherchant bien dans les reportages de TF1 pour ses 13h avec Pernaut, on doit en trouver trace aussi, car le syndicaliste Pierre me dit aussi quelque chose.

Ensuite pour Ferrari et Pernaut, fidèle à eux même, aucune attaque et aucun piège, mais rien de surprenant sur la TV Sarko de son ami Bouygues. Ce fut une grosse comédie.

Ensuite l'audimat m'a choqué, plus de 8 millions en moyenne de téléspectateur, dont 64% avaient plus de 50 ans.
Mais comme m'a expliqué mon ami Lucien, faut prendre les chiffres avec des pincettes, voici son analyse:
-"8,6 millions de français qui ont vu nabot premier, c'est 1 sur 7 qui reçoit la télé et 32,4% de part d'audimat, c'est en réalité 67,6% qui ont regardé autre chose que tf1."

Après je fus choqué par les commentaires sur les avis des français sur l'émission. Le lendemain j'ai eu le malheur d'écouter la radio, et quelle fut ma surprise, d'entendre beaucoup de français être convaincu par cette prestation, féliciter Sarkozy.
Mais là je ne comprends pas car il a sorti son blabla de campagne, mensonges... un plan com sur des faits qui n'ont rien apporter aux pays.
Pareil vis à vis des journalistes, j'ai regarder sur le net l'émission C' dans l'air, là je fus surpris par les journalistes (Le monde, le figaro voir même Marianne) qui pareil trouvés la démarche intéressante, et un exercice difficile pour le président mais positif pour lui.

Je me demande si je suis toujours en France voir même si on est dans le même pays. Bon j'arrête làpour le Sarko-show.

Je voulais aussi vous parlez, toujours de ma déception des français, car je me demande en cette période de crise, où rien ne vas, délocalisation toujours d'actualité, fermeture d'entreprise et suppression de postes, mais voit personnes bouger.
Je vais commencer par la grève de la semaine dernière dans l'éducation nationale, j'entends toujours les gens se plaindre pendant les grèves de "je ne vais pas pouvoir mettre mon enfant à l'école", mais bon dieu au lieu de se plaindre on devrait être dans la rue aux côté de nos enseignants en difficultés, tous au tour de nous, nous avons pu remarquer des enseignants malades non remplacés car plus assez d'enseignant suite au suppression de postes de notre gouvernement.
Autre exemple pour les délocalisations d'entreprises, on devrait être au côté des grévistes et salariés pour sauver nos emplois en France.
Pareil, Total qui va bientôt annoncé 8 milliards d'euros de bénéfice en 2009 annonce la fermeture de la raffinerie de Dunkerque, pareil on devrait soutenir les salariés.
Mais que remarque-t-on, rien, les français se plaignent mais ne bougent pas, je constate même que le français deviennent de plus en plus égoïste, et perdent la notion de solidarité qui faisait un exemple de la France dans le monde, chaque français pense qu'à son bien être personnel, mais regarde plus autour de lui.

Et cela m'inquiète, car le gouvernement fait actuellement ce qu'il veut, ou alors c'est moi qui fait erreur et me plains alors que tout va bien en France. Pourtant je fais parti de la classe moyenne en France, c'est à dire j'ai un boulot, mais je fais parti de ce qui gagne trop pour avoir des aides mais pas assez maintenant pour vivre à trois avec ce salaire, et je dois pas être le seul dans ce cas, même si je sais qu'il y a pire que moi. D'où mon incompréhension sur la non mobilisation des français pour se battre, certes n'attendons pas les syndicats, ils ne bougent plus.

C'est pour cela que je me pose encore cette question, ça vaut-il le coup de continuer à blogger car apparemment les français préfèrent TV SArko.
J'ai donc décidé de continuer un peu avec pour échéance les élections régionales et le no Sarkozy Day, dont je parlerai demain, et voir ce qui va se passer et conclure, car si l'UMP progresse cela voudra dire que les français ont toujours rien compris et là j'arrêterai.

Bon je viens de me rendre compte que mon billet est vraiment long aujourd'hui, donc j'espère ne pas vous avoir endormi.

Amitiés.

Sarko y en a marre

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olive 331 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte