Magazine Cyclisme

Le Tour 2011 partira de la Vendée

Publié le 27 janvier 2010 par Jeanpaulbrouchon

Gd_depart_2011_01 Pour la quatrième fois depuis 1976, le Tour de France 2011 prendra son envol, le 2 juillet, depuis la Vendée.

Ce département entretient avec le cyclisme une longue histoire d’amour. Déjà en 1903, lors de la première édition du Tour, les coureurs traversèrent la Vendée lors de l’étape Bordeaux-Nantes. L’impact fut si fort que le vendéen Ernest Pivin qui participait à l’épreuve, eut, à sa mort, sa statue édifiée dans son village natal de Rocheservière.

Les noms des vendéens que sont Robert Varnajo, Max Bleneau, Roland Berland, Claude Moreau et Jean-René Bernaudeau sont entrés dans le légende des géants du cyclisme. L’équipe U et la formation professionnelle Bbox Bouygues sous l’impulsion du Conseil Général et de Jean-René Bernaudeau font beaucoup pour le développement du cyclisme dans ce département. On y a organisé en 2009, 370 courses soit plus qu’il y a de jours dans une année.

Il était donc normal que le Tour revienne dans ce département si attaché aux valeurs du cyclisme.

Christian Prudhomme, qui fut d’abord un homme de télévision avant de diriger le Tour, est fasciné par la mer et animé par la volonté de montrer aux téléspectateurs (190 pays au monde reçoivent et diffusent les images du Tour) l’esthétisme des différents paysages français. C’est la raison pour laquelle après une présentation des coureurs dans le parc du Puy du Fou, les concurrents se rendront sur le bord de mer à Fromentine pour les traditionnelles opérations de départ. De là, ils défileront en direction de l’Ile de Noimoutier et, toujours en défilé, rejoindront le Continent par un endroit unique en Europe, le passage du Gois, une route submersible lorsque la marée est haute et libre d’accès lorsque la marée est basse.
Une centaine de mètres avant le retour sur le Continent, sera donné le vrai départ de la première étape qui se terminera au sommet du Mont des Alouettes (232 m d’altitude), un endroit chargé d’histoire et qui pour les Vendéens est un lieu très affectif. Cette étape, longue de 180 km environ, reliera donc le bord de mer au bocage vendéen, à l’intérieur des terres. Le lendemain, étape contre la montre par équipes de 23 km aux Essarts. C’est inédit dans le Tour d’avoir une étape contre la montre par équipes si courte et si proche du départ. Elle est limitée à 23 kms afin de ne pas figer le classement général dés le deuxième jour de course.

Le lendemain, les coureurs reprendront la direction de la mer pour un départ d’étape à Olonne-sur-Mer, aux portes des Sables.

 

En résumé :

Jeudi 30 juin : présentation des coureurs au Puy-du Fou.

Samedi 2 juillet : 1ère étape : Fromentine-Le Gois-Sommet du Mont des Alouettes.

Dimanche 2 juillet : étape contre la montre par équipes aux Essarts.

Lundi 3 juillet : départ de la troisième étape d’Olonne-sur-Mer.

On notera qu’il n’y aura pas de prologue au départ du Tour 2011.

Pour le reste, il faudra attendre la présentation officielle à l'automne prochain.

Jean-Paul


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanpaulbrouchon 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines