Magazine Culture

Disc jockey

Publié le 16 janvier 2010 par Djangie

Disc jockey
Je dis métier car c'est un vrai métier. Un DJ est un faiseur d'ambiance.
Qu'il travaille sur vinyles ou Cd et là il y a 2 écoles à 50 % chacune, il doit adapter sa programmation musicale à son public d'où une grande culture musicale nécessaire.
Seules les DJ stars ne jouent que leur musique. DJ cela s'apprend, il y des écoles privés qui dispensent sous forme de stage plus ou moins long des cours. Certaines d'entres elles sanctionnent la formation par un examen et un certificat de stage (non reconnu par l'état).
Seul la notoriété du centre et son professionnalisme crédibilise le certificat de fin de stage.
Ensuite tout n'est pas encore gagner, il faut déjà être plutôt doué comme tout les métier artistiques, continuer à travailler et perfectionner les acquis (cela se compte en heures par jour), commencer par faire les remplacements, et se faire progressivement un nom.
Aujourd'hui les débouchés sont de plus importants, on rencontre des DJ partout, en club mais aussi dans les bars, les hôtels, en radio, en animation de soirées ...
Un DJ polyvalent peut vivre correctement de sa passion.
Disc jockey
Les salaires sont plus que variables, la fourchette est très large entre le remplacement d'une nuit à 100 euros et le dj star avec agent, limousine et groupies à 10 ou 12000 euros le set de 2 heures. Il faut néanmoins rester réaliste, les prétendants sont nombreux, les élus beaucoup moins.
Le Disc jockey ( DJ ) vu par D - ONE radio
Le disc jockey met le feu sur les pistes de danse en mixant des morceaux musicaux et en en créant de nouveaux.
Disc jockey
Compétences nécessaires :
Grande culture musicale. Bonnes connaissances en nouvelles technologies et informatiques.
Parler plusieurs langues est un avantage certain.
Activités :
Passionné de musique et souvent autodidacte, le disc jockey (DJ) mélange des sons, transforme des morceaux, ajoute des rythmes et en supprime pour créer de nouveaux produits musicaux.
Il travaille dans tous les endroits où l’on peut passer de la musique et où il faut créer de l’ambiance.
Qualités :
Talent et créativité. Résistance physique et flexibilité des horaires. Capacité à animer.
Formation recommandée :
Aucune mais il existe des stages dans des écoles privées.
Salaire :
Du SMIC à la fortune pour les DJ les plus connus.
Environnement :
Discothèques, bars, salles de réception, lieux publics…Le DJ peut travailler partout tant qu’il a son matériel (vinyles et cd, casque, tables de mixage, enceintes, etc.).
La conclusion de D -ONE radio :
Le disc-jockey du nouveau millénaire n’a que l’embarras du choix. Le métier passion a vu ses terrains d’expression se multiplier. La plupart des vétérans sont autodidactes mais le métier s’institutionnalise. Le DJ contemporain, selon son orientation professionnelle, doit posséder des compétences juridiques, fiscales, et des capacités artistiques élargies aux métiers de la musique et du son.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Djangie 777376 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte