Magazine Info Locale

Des survivants du séisme

Publié le 28 janvier 2010 par 509
SONT-ILS TOUS DEVENUS CROYANTS?
SI LA REPONSE EST NON IL SERAIT TEMPS POUR CES EXPERTS D'ARRETER DE PARLER DE "MIRACLE" ET DE REGARDER LA VERITE EN FACE.
Une équipe de sauveteurs ont extrait mercredi une jeune femme vivante des décombres d'un immeuble de Port-au-Prince, plus de deux semaines après le séisme du 12 janvier.
Des survivants du séisme
Elle s'appelle Darlene Etienne.Et a été retrouvée dans les décombres du collège St Gérard de Port-au-Prince, et immédiatement transportée vers un centre de soin mobile par les secouristes.Selon la presse internationale présent en Haiti elle serait une miraculée.
Des survivants du séisme
Il faut rappler que la veille soit le mardi 26 alors que les secours pliaient bagage la ténacité de la population haitienne à trouver de nouveaux survivants a payé puisque, les haitiens avec l'aide des quelques sauveteurs internationaux ont retiré un homme agé de 35 des ruines d'une épicerie.
Selon le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de l'ONU, plus de 130 personnes ont été extraites vivantes des décombres depuis le tremblement de terre du 12 janvier.
Des survivants du séisme
Un homme de 35 ans tiré des décombres ce mardi matin en Haiti
Ce mardi un homme de 35 ans a été tiré des décombres du séisme du 12 janvier dernier en Haiti. Serait-ce le dernier rescapé du séisme?
Rico Dibrivell, qui souffre d'une fracture à la jambe et de déshydratation, a été repéré dans les décombres d'une boutique par des pillards, qui ont ensuite appelé à l'aide l'armée américaine pour parvenir à l'en extraire.
Dibrivell assure qu'il est coincé depuis le séisme survenu il y a deux semaines. Les militaires américains n'ont fourni aucune information sur son compte, ni sur la façon dont il a pu survivre.
Plus d'une centaines de rescapés ont été tirés des décombres par les équipes de secours depuis deux semaines. Alors que la population continue de retrouver des survivants sous les décombres, certaines équipes de sauveteurs s'entetent à plier baggage(ils viennent et vont au gré de leur convenance)sous prétexte de théories scientifiques éprouvées voulant que les chances de découvrir de nouveaux survivants lors d'un séisme sont quasi nulles passé une semaine.
Or les faits parlent d'eux memes. Serait-on en train de subir l'injuste loi de la rentabilité économique?!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


509 31 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine