Magazine Info Locale

Les propos du père François

Publié le 29 janvier 2010 par Maurice Puault

Pas-content-2.jpg

Romainville, le 28 janvier 2010

Propos du père François



Un conseil municipal animé.



La séance du conseil municipal du 27 janvier a été plus intéressante que d’habitude.

Pendant la première heure, la torpeur régnait et je commençais à me dire que je ne tiendrais pas jusqu’au vote sur la pompe à ordures (je mets à part les interventions de Stéphane W. qui, comme d’habitude, planaient largement au-dessus de la médiocrité ambiante) ;

Et puis la pompe vint (hexasyllabe).

Et là, on a rigolé.

Tir en rafales. D’abord Stéphane, superbe (pour éviter de me répéter, je vous joins le texte de son intervention ; il n’y a rien à y ajouter ni à y retrancher), puis le PCF, enfin LO, le tout acclamé par les membres du comité contre la pompe à ordures, venus en nombre. *

Décidément, c’est la fête à la maire Valls en ce moment. Acculée dans les cordes, elle répondait faiblement de sa voix monocorde.

La salle grondait, et, après le vote sur l’enquête d’utilité publique, elle s’est vidée d’un seul coup.

Pas folle, la guêpe, la maire Valls, prenant soudain conscience de l’importance du mouvement de révolte, s’est précipitée, toutes affaires cessantes, après le comité qu’elle a harangué sur les marches de l’escalier d’honneur, offrant sur le champ un voyage à Barcelone aux protestataires ; (elle est prête à tout pour attirer les électeurs et sa « générosité » est à la mesure de son affolement.

La ficelle est un peu grosse et j’espère qu’elle ne fera pas changer d’avis les nouveaux Romainvillois qui sont en train de comprendre dans quel bourbier ils sont venus se fourrer.

En effet :

la concertation que leur offrait ainsi le maire aurait dû avoir lieu il y a bien longtemps. La voilà la preuve que les ateliers urbains sont bidons et qu’il n’y a pas de véritable concertation dans notre village.

En fait l’affaire peut se schématiser comme suit :

pour l’ensemble de nos concitoyens, il apparaît que l’on nous a lancés dans un projet maladroit, coûteux et mal ficelé (comme en atteste le rapport rendu par la direction des services techniques du conseil général qu’il faut à tout prix diffuser, analyser et lire) et qui obérera gravement les finances locales pour une utilité qui reste à démontrer.

Pour les riverains, et surtout pour les acheteurs d’appartements sur l’ex-site Nokia, l’affaire est beaucoup plus grave.

Quand nos nouveaux concitoyens ont acheté leurs appartements, on ne les a, à aucun moment, prévenus qu’ils allaient se trouver à côté d’une pompe à merde.

Que cette dernière soit inodore et insonore (ce qui reste à prouver) ne change rien à la question.

S’ils en avaient eu connaissance, je vous fiche mon billet qu’ils n’auraient pas acheté, et on constate dès à présent que ces appartements sont très difficiles à louer. En outre, quand on voudra les revendre, vous imaginez la moins-value que la pompe va générer.

Dans cette affaire, il y a bien eu « DOL » (tromperie) en ce sens qu’on a caché aux acheteurs un élément qui les aurait à coup sûr détournés de signer l’acte de vente.

Que le responsable en soit Nexity ou la mairie (il y a eu vente et revente bizarres des terrains), c’est forcément l’un des deux…ou tous les deux.

Moi, je pense que c’est contre Nexity que les copropriétaires doivent porter plainte et que cette société ne manquera pas de se retourner contre la mairie le cas échéants.

Ce serait amusant de voir brûler le torchon entre deux « amis » qui étaient jusqu’à présent « cul et chemise », se vendant et se revendant des terrains à des prix de faveur qui ont amené bien des gens à se poser des questions.

Encore une fois j’ai été un peu long, mais le jeu en vaut, la chandelle.

Réfléchissez à tout ça et pensez à vos impôts locaux, car c’est vous qui allez devoir payer toutes ces fantaisies. **



Salut à tous.



François Le Cornec



Je trouve le PS bien discret dans cette affaire.

Il fait comme si elle ne le concernait pas, mais n’oubliez pas qu’il est, dans cette affaire comme dans les autres, le complice actif du duo campionno-valsiste.

Ne l’oubliez pas au moment du vote pour les élections régionales.

--- ---

* n'oublions pas que les conseils municipaux ne doivent pas être interrompus par l'assistance.

** ce sont tous les habitants de la communauté d'agglomération qui vont, peut-être, payer, car avec le regroupement des services de ramassages des déchets ménagers, la facture « risque » d'être diluée parmi tous les contribuables de « Est-Ensemble »

~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~~
<>

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Maurice Puault 742 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine