Magazine Culture

La mort d'Avrom Sutzkever

Par Florence Trocmé

Poezibao a appris hier, via un grand article du journal Le Monde, la disparition le 27 janvier 2010, à Tel-Aviv du poète yiddish Avrom Sutzkever qui était né en Lituanie le 15 juillet 1913..
Tout est mis en œuvre pour proposer rapidement sur le site une note bio-bibliographie ainsi que quelques poèmes.
  
Broyt un zalts
Le soleil est à tout le monde, mais plus qu’à tous
Il est mien.
Les racines des ténèbres,
Je n’en ai nul besoin. Je suis
Un enfant du soleil.
Je suis la vie même,
Et la trace d’un renard argenté sur la neige
Est ma mémoire.
La hache qui viendra me déraciner
Devra et saura rester soumise à mon emprise.
Je suis le silence.
Suis son pain et son sel.
(traduction de Batia Baum)3
  
On peut pour l’heure se référer à ces sources :
Article Wikipédia
Pierre Assouline en sa République des livres


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Florence Trocmé 13853 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines