Magazine Humeur

Soldes à Air France : 2 fauteuils pour 1

Publié le 28 janvier 2010 par Nicolas007bis

Antoinette
Je reviens un petit peu à contretemps sur cette histoire qui a déjà beaucoup fait réagir la blogoboulle, le projet d’Air France-KLM de faire payer 175% du prix d'1 siège aux obèses qui en utilisent 2 !

Dans les nombreuses discussions que j’ai pu lire sur le sujet, s’affrontaient, souvent avec véhémence ceux qui criaient au scandale ou pire encore à la discrimination et ceux qui considéraient comme normal qu’un obèse paye pour la place qu’il utilise.

Il me semble, que sur un tel sujet, comme souvent, la problématique est mal posée car uniquement portée sur un plan moral !

Pour ma part, sans même partir dans des considérations nécessairement complexes sur la question de savoir si les obèses sont responsables ou non de leur état, sans non plus considérer les réelles difficultés qu’il y a à fixer une limite entre l’obèse qui nécessite 2 sièges, du gros qui peut se contenter d’1 seul, je l’exposerais de la manière suivante :

1ère question

Est-il normal qu’un utilisateur de bien ou de service paye ce qu’il consomme ?

Dans le principe, je répondrais oui !

Imaginons, qu’un obèse rentre dans une boutique d’ameublement. Il y a là 2 fauteuils identiques sauf qu’il y en a un plus large que l’autre et donc plus cher que l’autre !

Nous viendrait-il à l’idée de vilipender le marchand de meuble et d’appeler au boycott de son commerce parce qu’il vend plus cher le fauteuil plus large que le fauteuil plus étroit ?...réponse non, même si notre malheureux obèse n’a pas d’autre choix que d’acheter un fauteuil large !

Dans le cas présent, nous avons à faire, non pas à la vente d’un bien, mais à celle d’un service, mais fondamentalement c’est la même question qui se pose puisque Air-France précise bien que si l’avion n’est pas plein, ce qui signifie que si ça ne lui coute quasiment rien d’octroyer un siège supplémentaire à notre obèse, il le rembourse du surplus !

2ème question

La collectivité doit-elle faire preuve de solidarité vis-à-vis des obèses, considérant qu’ils ne sont pas responsables de leur état ?

Pour les besoin de mon exposé, je répondrais oui, pourquoi pas !...même si la question n’est jamais posée en ces termes !...la solidarité nationale se manifeste vis-à-vis d’un tas de gens et c’est tant mieux, mais elle s’exprime de manière pour le moins opaque, elle n’est jamais réellement affichée comme telle, à tel point que personne n’en est satisfait ni ceux qui en bénéficient qui la considèrent comme un dû et de toute façon insuffisante, ni ceux qui n’en bénéficient pas et qui considèrent qu’il n’y a pas de raison qu’ils en soient écartés, ni ceux qui payent les impôts pour la financer !

Bon, ce n’est pas le sujet du jour, je n’insiste pas, revenons à nos obèses pour effectivement considérer que leur vie n’est déjà pas facile et qu’il n’est pas utile de les brimer un peu plus encore !

3ème question

La 3ème question découle de manière logique des 2 premières.

Qui doit payer pour les choix collectifs de solidarité ?

Si je reprends mon exemple, on ne va pas demander au marchand de meuble d’en être de sa poche sous prétexte qu'il a la malchance que son client soit obèse !

Qu’il veuille faire un geste commercial pour s’attirer les bonnes grasses grâces de cette clientèle, considérant, hélas à juste titre, que cette population est amenée à être de plus en plus nombreuse, pourquoi pas !...mais ce choix est strictement de son ressort !

En ce qui concerne Air France, je dirais exactement la même chose. Ils peuvent très bien décider de rehausser leur image en proposant gratuitement 2 sièges aux personnes très fortes, mais ils peuvent également tout à fait décider de ne pas le faire, je n’y vois rien de scandaleux !...encore une fois, cela s'appelle des soldes ou un geste commercial !

Pourquoi imposerait-on de manière péremptoire à une Société privée particulière, de participer à l’effort de solidarité nationale vis-à-vis de telle ou telle catégorie de personnes ?

De 2 choses l’une, soit le choix d’aider les obèses qui prennent l’avion est fait par la Société française et alors, que la collectivité leur rembourse les 75% de siège qui leur est demandé en plus, soit la collectivité ne fait pas ce choix et dans ce cas qu’elle ne l’impose pas à tel ou tel acteur privé …ou alors qu’elle l’impose à tous les acteurs privés comme les normes pour handicapés par exemple !

Cette malheureuse histoire est somme toute sans grand intérêt sinon qu’elle révèle une de nos nombreuses contradictions en matière de solidarité nationale ou générosité et bons sentiments sont d’autant plus faciles qu’ils sont payés par d'autres !


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Découvrir France Air OTAN

    Découvrir France OTAN

    Je signale un "nouveau" blog, nommé France Air OTAN, le blog. Il est original et traite de l'actualité des anciennes bases aériennes de l'OTAN en France. A... Lire la suite

    Par  Sd (blog Pour Convaincre)
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Un petit air d’ORTF flotterait-il sur France Inter ?

    petit d’ORTF flotterait-il France Inter

    Rien n’est acquis surtout pas les espaces de libertés. Auditeurs et personnels de France Inter sont amenés à le constater depuis un certain temps avec une... Lire la suite

    Par  Hmoreigne
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Air France

    Il y a quelques jours, j'ai pour la première fois envoyé un mail de réclamation à Air France (avec difficulté, tant leur site met de barrières dans le process,... Lire la suite

    Par  Frederic Casagrande
    A CLASSER
  • Air France : No Way Down EP

    France Down

    Un groupe suédois qui se nomme Air France, c'est forcément original. No Way Down est leur second EP, succédant à On Trade Winds, paru en 2006. La musique pour... Lire la suite

    Par  Misterplum
    CULTURE, MUSIQUE, TECHNO/ÉLECTRO
  • Air France : publicité

    Phrase Originale: Air France : «Gagner le coeur du monde - Faire du ciel le plus bel endroit de la terre » Traduction Latine : Aer Galla : « In cor mondi ire -... Lire la suite

    Par  Sententiae92160
    CULTURE
  • Air france :: no way down ep

    france down

    Un groupe suédois qui se nomme Air France, c'est forcément original. No Way Down est leur second EP, succédant à On Trade Winds, paru en 2006. Lire la suite

    Par  Misterplum
    CULTURE, MUSIQUE
  • Soldes d’été

    Sur la terrasse, la chaleur accablante, la canicule promise histoire de rassurer les mortels. Un été en solde, fin de la saison, liquidation des derniers... Lire la suite

    Par  Bluejam
    JOURNAL INTIME, TALENTS

A propos de l’auteur


Nicolas007bis 70 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines