Magazine

Le complexe de celui qui n'a pas lu

Publié le 30 janvier 2010 par Amaury Watremez @AmauryWat

marilyn.monroe.and.truman.capote.jpgActuellement, il y a un paradoxe très fort quant à l'appréciation de la littérature : un complexe d'infériorité, confinant parfois à la haine du livre, de ceux qui n'ont pas lu, lié également à une mise au même niveau de toutes les œuvres, Julien Gracq à égalité avec Nothomb et Alexandre Jardin, et un mépris pour le savoir en général et le littéraire en particulier. Ce qui change cependant est que les ignares sont de moins en moins discrets.

L'imbécile n'ouvre jamais de livres, il papillonne sur Internet et est persuadé que ça suffit, qu'un article dans Wikipédia de mes deux ou la lecture de deux ou trois ragots suffit pour apprécier un auteur et en parler. L'Internet, qui est un outil formidable, c'est aussi la providence du crétin qui confond gavage d'infos et capacité à l'analyse. Les livres qu'il porte aux nues sont écrits non pas par des bons écrivains mais par les meilleurs employés du mois du secteur, qui vendent bien à tout le monde, Lévy ou Musso, grande distribution, ou à leur clientèle ciblée, les PME du littéraire en somme comme Angot et Marie D. Quelques auteurs deviennent des marques à part entière, des icônes commerciales, comme Salinger, par exemple, de l'anodin à dose maximum, mais qui fait dans le sociétal pseudo réaliste (lisez plutôt John Kennedy Toole, « la Bible de néon » et « la conjuration des imbéciles » ou bien encore Truman Capote).

Et pour le client satisfait, on ne critique pas les marques qu'il aime. Et ne je parle pas des produits à prix discount qui bradent toute l'année de l'engagement politique à deux balles, du témoignage scandaleux sur papier glacé, avec un zeste de drogue et de cul pour que ça se vende au mieux. On ne parle toujours pas de littérature. Une hiérarchie objective de ces œuvres existe bien pourtant, elle ne se quantifie pas, elle ne se mesure pas par des statistiques, ou des graphiques, elle s’apprécie essentiellement par le style et son ouverture à l’universel.

Et le style, c’est comme en gastronomie ou en œnologie, cela suppose que l’on éduque son palais. Cette société libérale pourrie, qui marchandise tout, pourrit également la littérature qui est pervertie par les marchands, comme tout le reste.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Charles-Alexandre Lesueur

    Charles-Alexandre Lesueur

    Voyageur, naturaliste, artiste-peintre d’histoire naturelle… Il naît au Havre en 1778 et mène une vie peu commune : différentes rencontres et circonstances... Lire la suite

    Par  Herbot
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES, SCIENCE & VIE
  • Alexandre Lemire

    Alexandre Lemire

    , Deconstruction, Inkjet Print, 30" x 40"Alexandre Lemire, Formal Trajectory 2, Inkjet Print, 30" x 40"Alexandre Lemire, Formal Trajectory 1, Formal Trajectory ... Lire la suite

    Par  Aadb
    BEAUX ARTS, CULTURE, EXPOS & MUSÉES
  • Gracq, la gestion de la rareté

    Gracq, gestion rareté

    Marcel Schneider est mort deux semaines avant que ne paraisse un petit livre très joliment écrit, Il faut laisser maisons et jardins (Grasset). Lire la suite

    Par  Joseph Vebret
    CULTURE, LIVRES
  • Rappel: 2 Concours actuellement ouverts sur Cinecomics !

    Rappel: Concours actuellement ouverts Cinecomics

    DC Comics ou Marvel ? Gagne le vaisseau collector en édition limitée du Hibou des Watchmen et le jeu Marvel Ultimate Alliance 2 sur la console de ton choix ! Lire la suite

    Par  Cinecomics
    CINÉMA, CULTURE
  • Quinze ans après ~ Alexandre Jardin

    Quinze après Alexandre Jardin

    Voilà un conte fantastique, qui veut faire peur et qui est paré de mille couleurs. Il est également lu par Jean-Pierre Marielle (je craque pour sa voix ! Lire la suite

    Par  Clarabel
    NOUVELLES, POÉSIE, TALENTS
  • Alexandre Jardin, Fanfan, et Naulleau

    A Jardin vs Zemmour & Naulleau [itv] Onpc 260909 Ruquier Uploaded by peanutsie. - Discover more webcam videos and video blogs. Comme chacun sait, Grasset... Lire la suite

    Par  Lise Marie Jaillant
    CULTURE, LIVRES
  • Alexandre Jardin s'inspire de Naulleau : révélation en direct

    Alexandre Jardin s'inspire Naulleau révélation direct

    Est-il utile encore - est-ce que cela ne l'a jamais été - de tirer sur l'ambulance ? Oui, répondrait-on sans hésiter, si l'on n'avait pas peur de gâcher une... Lire la suite

    Par  Actualitté
    CULTURE

A propos de l’auteur


Amaury Watremez 23220 partages Voir son profil
Voir son blog