Magazine Cinéma

Antarctica

Publié le 30 janvier 2010 par Olivier Walmacq

30 janvier 2010

Antarctica

nouvelle_photo_3_version_du_film


&

 Genre : Drame , histoire vraie

Année : 1983

Durée : 140 mns

L'histoire : Des chiens de traineaux , abandonnés en antarctique , devront lutter pour survivre.

La critique de Tangokoni :


ANTARCTICA (titre original : Nankyoku Monogatari) est un film dur et bouleversant.

Son réalisateur , producteur et scénariste , Koreyoshi Kurahara , originaire de Malaisie était alors âgé de 56 ans , (né le 31 mai 1927 et décédé le 28 décembre 2002 d'une infection cancéreuse due au tabac) ,

Les autres scénaristes sont Tatsuo Nogami , Kan Saji , Toshiro Ishido .

Les principaux acteurs , hormis les chiens sont Ken Takakura et Tsuneiko Watase (les deux explorateurs qui retourneront sur la base)

Cette magnifique production japonaise  est sortie en 1983 , aprés 3 ans de tournage , elle  s’inspire de faits réels pour raconter la terrible histoire de quinze chiens de traîneau abandonnés à la base de Showa, en Antarctique.

Voici l’histoire vraie :

Février 1958 : une équipe scientifique , basée à Showa en Antarctique , termine sa mission et embarque à bord d'un petit avion à destination du brise glace le Soya bloqué par la glace ; sachant que la deuxième expédition prendra la relève immédiatement aprés , ils laissent 15 chiens , solidement attachés , mais avec suffisamment de nourriture pour attendre la venue de la nouvelle équipe . Les conditions météorologiques deviennent désastreuses , ni le Soya , ni le petit avion , ne pourront retourner à la base ;

Le 24 février 1958 les hommes recoivent l'odre de rebrousser chemin , c'est avec le coeur déchiré qu'ils laissent leurs chiens livrés à un terrible combat .

Sur 15 chiens , 8 seulement parviendront à défaire leurs liens : RIKI , JACK , ANKO , SHIRO , DERI , KUMA , et les deux frères TARO et JIRO .

Les 7 autres chiens , mourront de faim et d'épuisement sans avoir réussi à se détacher.

Pour ces 8 survivants débutera alors , leur combat pour la survie , à la recherche de nourriture. .

Tandis que les explorateurs sont rentrés au J apon , le pays est effondré par cet évènement , le gouvernement organise une conférence (donnée en plein air) , en signe d'hommage à ces chiens abandonnés à des milliers de kilomètres .  

A la fin de l'année 1958 , un projet est élaboré , deux des trois explorateurs de la première mission , Akira Ushioda et Kenjiro Ochi , torturés par les remords , feront partie d'une troisième expédition (la deuxième , rappelons le , n'ayant jamais pu atteindre la base) , et c'est ainsi qu'une nouvelle équipe retournera en janvier 1959 vers le sixième continent , toujours à bord du Soya .

Quelle ne sera leur stupeur lorsqu'en arrivant à la base , un an presque jour pour jour aprés l'abandon des chiens , ils apercevront deux silhouettes canines .

TARO et son frère JIRO , seront les deux seuls survivants .

TARO et JIRO représenteront au Japon un formidable symbole de persévérance , de courage , de vie et d'espoir . Une statue sera érigée à leur effigie .

Ce film est prodigieux , monumental ; Chaque partie est accompagnée d'un thème musical , essentiellement associé aux chiens et à leur lutte pour la survie , thème mélancolique le plus souvent .

Ce thème , cette bande originale , est de Vangelis , et est composé de huit morceaux : "Thème from Antarctica" , "Antarctic Echoes" , "Kinematic", "Life of Antarctica" , "Memory of Antarctica" , "Other side of Antarctica" , "Song of White"  et mon préféré : "Deliverance" .

Ce film a mis trois ans pour voir le jour (1980 à 1983) ; trois ans de dressage et de tournage sous la houlette de Tadaomi Miya (l'entraîneur des chiens) , l'équipe a parcouru plus de 140000 kilomètres pour le tournage .Et un chef d'oeuvre est né de cette cruelle aventure .

Un chef d'oeuvre oui , au Japon on peut le nommer ainsi , mais ......

Hélas :

Ce film est sorti au Japon en 1983 , il nous transporte pendant 140 minutes dans ces grands espaces blancs , dans cette terrible épopée et si belle à la fois ; et quand il est sorti en France en 1985 ce film n'avait plus que 100 minutes ;

40 minutes amputées , 40 minutes que le spectateur français n'aura pas le droit de voir ,(tout comme l'italien) , et la version USA ne sera amputée que de 30 minutes .

J'ai le bonheur d'avoir les deux versions de ce film , la copie Divx de ma VHS en français et le DVD original acheté au japon (dont j'ai fait plusieurs copies aussi) , uniquement en VO non sous titrée , mais avec les 140 minutes.

La version Japonaise est un coffret collector , et dans les bonus , ohhhhhh merveille : des vidéos et des photos de tous les chiens de l'histoire vraie . Des vidéos des chiens du film , avant , pendant et aprés le tournage , pendant le dressage , un vrai bonheur . Un DVD collector ? non un véritable trésor pour moi .

Dans la version française , il manque des scènes et d'autres sont raccourcies , lamentable , une honte ...... pourquoi ?????? mystère . Cette version française est narrée par Robert Hossein , et la version USA par Gregory Peck .

Note : 20/20 (pour la VO)

Ce film est à voir absolument , mais attention , il est fondamentalement triste (et beau) , les dernières minutes (accompagnées de "thème from Antarctica")sont sensationnelles ...........

Mon plus grand film CULTE .

Posté par tangokoni à 17:41 - Commentaires [5] - Rétroliens [0] - Permalien [#]
Tags : Antarctica, Antarctique, chiens de traineaux, drame, histoire vraie, Ken Takakura, Koreyoshi Kurahara, Tsuneiko Watase

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Olivier Walmacq 11545 partages Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines