Magazine Cuisine

Encore un Bourgogne blanc oxydé !

Par Bobosse92
Et quel Bourgogne blanc, un Grand Cru, Corton-Charlemagne 1996 du domaine Olivier Leflaive. En prélude à un plat constitué de ris de veau, l'idée m'est venue de sortir ce vin, offert il y a quelques temps pour l'ami Jean Paul. Hélas, trois fois hélas !!! Dès l'ouverture, je perçois cette odeur de noix, d'alcool à brûler et de curry. Un rapide tast confirme cette première impression : Oxydation !!! Décidemment, les années 1990 ne sont pas à graver dans le marbre pour les bourgognes blancs !!! Bruno

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bobosse92 1245 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines