Magazine

Un champignon recycle l'uranium

Publié le 29 janvier 2010 par Jo31
Une équipe de recherche écossaise a trouvé une espèce de champignon  capable de « verrouiller »  l’uranium appauvri en une forme minérale. Celui-ci ne serait pas ainsi plus sous la forme libre et « disponible » pour l'environnement. Sa migration vers les plantes, les animaux, ou les sources d'eau serait arrêtée.
   

image ecolo-trader.fr

réseau filandreux de champignon dégradant l'uranium appauvri

   

Recherches très prométeuses

Ces chercheurs de l'université de Dundee en Ecosse ont vu leurs recherches subventionnées et ont été suivi avec le plus la grande attention par le ministère de la Defense/NERC ainsi que par le Département de l'Environnement des Entreprises Rurales.  Selon Marina Fomina et ses équipes, le champignon filamenteux se développent très bien dans le milieu souillé et pour Geoffrey Gadd, « ce travail fournit un autre exemple des propriétés incroyables des micro-organismes par la mise en oeuvre de transformations de métaux et des minerais dans l’environnement, car que les champignons sont parfaitement adaptés à l’image d’agents biochimiques. Ils dominent souvent le biotope en conditions défavorables (polluées) et l’on ne doit pas écarter cette approche dans les tentatives de nettoyage de sites pollués par des métaux radioactifs ».  

L’uranium appauvri

L'uranium appauvri est vraiment différent de l'uranium "normal" dans la composition de ses isotopes légers. C'est le sous-produit de l'enrichissement de l'uranium pour un usage dans les réacteurs nucléaires civils ou des armes nucléaires et des centres de traitement du combustible usé. Il est en particulier  apprécié pour sa très à haute densité. Bien que moins radioactif que l'uranium normal, il est cependant très toxique et constitue une menace pour la population.  

Les perspectives

Les perspectives de telles recherches s’inscrivent dans la décontamination de sites pollués par les guerres récentes, lors d’utilisation d’uranium appauvri dans les munitions comme en Irak et aux Balkans (Kosovo).  

image ecolo-trader.fr

munition à ogive à l'uranium appauvri

Ces guerres « sales » ont mené à la contamination de l'environnement et continue à irradier et faire les décès après les combats.  

Le champignon et l'uranium

Dans une nouvelle étude publiée, les chercheurs ont noté que les champignons vivant en symbiose avec des plantes peuvent coloniser des surfaces en présence de l'uranium appauvri et transforme le métal en phosphate d'uranyle minéral. Selon G. Gadd, les conditions climatiques environnementales sont naturellement importantes. La présence de l'humidité est primordiale, et « corrode aussi naturellement » l'uranium appauvri ce qui « encourage » la colonisation fongique (déploiement du mycélium: réseau filandreux du champignon) et sa croissance. Considérant que les champignons se développent, ils produisent les substances acides, qui corrodent encore un peu plus la matériel irradiant. Certains de ces produits comprennent des substances d'acide organique qui permettent de convertir l'uranium sous une forme que les champignons peuvent assimiler ou qui peut interagir avec d'autres composés, en particulier de phosphate. Si les zones de décontaminations biologiques peuvent encore poser des problèmes sanitaires, l'avantage est certain, en évitant la propagation de la radioactivité pour les espèces endémiques, aux eaux souterraines, ou les espèces migratrices par exemple.
Version anglaise :

Fungi may have an important role to play in the fate of potentially dangerous depleted uranium left in the environment after recent war campaigns, according to a new report from researchers at the University of Dundee.

The research, published in the prestigious journal `Current Biology’, found evidence that fungi can "lock" depleted uranium into a mineral form that may be less likely to find its way into plants, animals or the water supply.



Source : http://www.dundee.ac.uk/
 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jo31 221 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte