Magazine Concerts & Festivals

Québec Blues... merci Pat The White !!!

Publié le 31 janvier 2010 par Yannpapas
Jeudi soir, j'ai retrouvé mon vieil acolyte, Mister 110 Volts, vers 20h et nous sommes allés dans la banlieue de Montpellier pour écouter un concertQuébec Blues... merci Pat The White !!! de blues. Le lieu était perdu au centre d'une zone artisanale de Saint-Jean-de-Vedas, difficile à trouver, et portait bien son nom : Secret Place.
Il s'agit en fait d'une petite salle de concert, gérée par l'association TAF (Tout à Fond), qui accueille plutôt des groupes de punk-rock mais pas que.
Je ne connaissais pas cette salle et j'ai été très agréablement surpris par le cadre (déco très sympa, bar d'hiver et bar d'été...) et par l'ambiance (clientèle assez éclectique, plein de petites brunettes et bonne bière bavaroise).
Seul bémol, l'affluence... nous étions en tout et pour tout une cinquantaine. Mais bon, cela m'a permis d'être très très près de la scène et de vous faire des images pas trop pourries.
Trois bluesmen se sont succédés sur scène pendant les trois heures et quelques de concert.
Le premier, la tête d'affiche, le bien nommé Big Ed Sullivan. Natif de Brooklyn, Big Ed est une figure du blues new-yorkais.Québec Blues... merci Pat The White !!! Il est assez connu en France pour avoir pas mal tourné avec Popa Chubby.
J'ai beaucoup aimé sa prestation, un bon blues efficace, même si j'ai regretté les fioritures stylistiques qui, pour moi, encombre son jeu.
Il nous a, en effet, proposé un vrai show, utilisant une canette d'Heineken pour son slide, jouant guitare derrière la tête (un peu cliché) et restant les 3/4 du temps au milieu du public. Il était tellement proche de moi que je n'avais pas suffisamment de recul (et encore moins de lumière) pour le filmer...
Ceci dit, c'est un sacré guitariste.
Bon, comme vous avez pu le constater, il y avait aussi un gros blaireau qui s'est incrusté avec Big Ed...
Je ne m'attarderai pas trop sur le deuxième artiste, Arthur Neilson. Egalement new-yorkais, du Queens, et membre de l'écurie Popa Chubby, sa prestation ne nous a pas vraiment convaincu.Québec Blues... merci Pat The White !!! A tel point qu'avec l'ami Yannick, nous nous sommes rabattus sur le bar pour nous désaltérer.
Que dire d'Arthur Neilson ? Pas vraiment de style propre, partant dans tous les sens... Certains de ses morceaux lents, voire langoureux, m'ont fait penser à du mauvais Gary Moore (tiens, il devient quoi celui là d'ailleurs ?).
Je vous en propose tout de même un extrait, une des premières tounes, qui était plutôt pas mal :

Et puis, le moment tant attendu est arrivé. Un québécois est monté sur scène, Patrick Leblanc, alias Pat The White. Et il a immédiatement enflammé la salle (en tout cas les 30 personnes qui restaient) avec sa Gibson Les Paul.
Beaucoup plus moderne que ses deux partenaires, Pat nous a servi un blues rythmé, riche et même inspiré.
Originaire de Carleton,Québec Blues... merci Pat The White !!!dans le sud de la Gaspésie, Pat The White découvre la musique du groupe The Allman Brothers Band qui devient sa principale influence musicale. Il s'installe à Québec en 1999 où il crée le Pat The White Band.
Après avoir participé à de nombreux festivals avec cette formation, Pat sort en 2004 son premier album, Pat The White. Il reçoit sur ce premier opus de nombreux invités, comme Nanette Workman que j'ai eu la chance de voir sur scène au FestiVoix 2009, aux côtés d'un autre bluesman très talentueux, l'ami Steve Hill.
Son deuxième album, Reviver, sort en 2006. Depuis, Pat joue devant un public de plus en plus large. Ainsi, en juillet 2006, il a performé devant 15 000 personnes au Festival de Jazz de Montréal.
Mais pas besoin de tant de spectateurs pour faire un bon show. En effet, jeudi soir, il était visiblement heureux d'être sur scène malgré la faible affluence.

Alors ? Pas mal Pat The White !!!
Je vais vous épargner le bœuf final entre les trois bluesmen, il était plus de minuit et les musiciens semblaient un peu fatigués...
Pour les parisiens amateurs de blues, nos trois guitaristes seront au New Morning mardi soir.
Vive le blues québécois !!!

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • White Stripes

    Le groupe White Stripes vient d'annoncer la sortie imminente de son premier album "live", le disque contiendra 16 pistes et sera disponible dès le mois de mars... Lire la suite

    Par  Lordsofrock
    CULTURE, MUSIQUE, POP/ROCK
  • Pat Matheny à l'Olympia (13 février 10)

    Matheny l'Olympia février

    Pat Metheny - The Orchestrion Tour le 13 février 10 à l'Olympia de 20h00 à 23h00 Mondialement connu, le guitariste et compositeur Pat Metheny a reçu pas moins d... Lire la suite

    Par  Dolphy00
    CULTURE, JAZZ, MUSIQUE
  • Juicy Grub - Pat D & Lady Paradox

    Juicy Grub Lady Paradox

    Coup de Coeur Après un premier album Kind Of Peace sorti en 2007, ce duo britannique nous revient avec un nouvel opus Soulscapes & Jazz Breaks tout à fait... Lire la suite

    Par  Chroniquemusicale
    CULTURE, MUSIQUE
  • Kellie Rucker – Blues Is Blues

    Kellie Rucker Blues

    Kellie Rucker a 25 ans de carrière derrière elle et pourtant « Blues is Blues » n’est seulement que son quatrième album solo. Cet album de 13 titres est vraimen... Lire la suite

    Par  Mg
    CULTURE, MUSIQUE
  • Vehicle Blues

    Vehicle Blues

    est un terreau contre le vacarme vrombissant. Mélangeant le style noise, drone, punk et rock. Une sorte de combustibles pour grosse cylindrée, nouveau... Lire la suite

    Par  Deliciouscopitone
    CULTURE, MUSIQUE
  • White Hinterland

    White Hinterland

    Sur Kairos, Casey Dienel a achevé sa mue et marche dorénavant à pas de géante. Le White Hinterland nouveau possède cette grâce têtue et ce charme revêche qui... Lire la suite

    Par  Deliciouscopitone
    CULTURE, MUSIQUE

A propos de l’auteur


Yannpapas 1906 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte