Magazine

7 erreurs à ne pas faire avec google ADWORDS…

Publié le 31 janvier 2010 par Deze

adsenserreur 7 erreurs à ne pas faire avec google ADWORDS...

Voici un article proposer par euroweb, sur les 7 erreurs à ne pas faire avec google adwords

Les 7 erreurs que vous devez éviter sont les suivantes :

Erreur # 1 : Trop de mots clés dans le même groupe
Cette erreur est très fréquente. Lors de la création de votre première
campagne Adwords, résistez à la tentation d’insérer une longue liste
de mots clés à l’intérieur d’une seule campagne.
Ne placez pas tous vos oeufs dans le même panier!
Par exemple, les mots clés « comment séduire », « comment
draguer », et « séduire une femme » devraient être divisés en trois
groupes différents.

Erreur # 2 : L’absence des mots-clés dans le texte de votre annonce
Lorsque vous créez une annonce pour l’une de vos campagnes
Adwords, il est impératif que vous placiez les mots-clés dans le titre
et la description, tout en maintenant un équilibre entre la clarté et la
pertinence.
Votre annonce devrait être adaptée de telle sorte que lorsque les
visiteurs l’aperçoivent, ils comprennent exactement ce dont ils
peuvent s’attendre s’ils cliquent sur votre annonce.

Erreur # 3 : Faire afficher qu’une seule annonce à la fois
Faire afficher qu’une seule annonce pour un groupe de mots clés est
une erreur critique qui nuit directement à votre CTR, donc au CPC.
Comment être si sûr que votre annonce est la meilleure, qu’elle se
distincte des autres? Il n’y a aucun moyen de contrôler et de mesurer
l’efficacité d’une campagne Adwords si vous utilisez qu’une seule
annonce.
Ainsi, tester 2 annonces en même temps vous permet de mesurer et
de comparer les performances.
Suspendez l’annonce qui a un CTR inférieur, tentez ensuite de battre
la première et répéter toujours ce processus, cette méthode permet
d’augmenter le CTR, de réduire le coût par clic moyen des mots clés,
tout en maintenant une position respectable.

Erreur # 4 : La combinaison des recherches et du réseau de contenu
Très souvent, des annonceurs oublient de désactiver le réseau de
contenu lorsqu’ils démarrent une nouvelle campagne.
Pourtant, les règles du jeu ne sont pas les même. Différentes
annonces, mots clés, tout. Il est plus facile de gérer des deux s’ils
sont dans des campagnes différentes.
Dans le cas contraire, les résultats de vos tests seront erronés, ou
pas tout à faire exacte. Personnellement, mes campagnes sont soit
pour les « recherches » ou uniquement pour le « réseau de
contenu ».


Erreur # 5 : Choisir la mauvaise page de destination
J’estime qu’environ 95 % des utilisateurs de Google Adwords dirige
le trafic vers la mauvaise page de leur site ou directement vers leur
page d’accueil, ce qui n’est généralement pas conseillé.
Les résultats obtenus avec Google Adwords sont parfois très rapides,
il est donc facile de se laisser prendre par l’excitation de la « publicité
par clic », mais si vous dirigez les visiteurs vers une mauvaise page
de destination, vous jetez de l’argent par les fenêtres.
Si par exemple vous faites la promotion d’une boutique de
« chaussures » qui propose plusieurs marques et différentes
gammes, vous devriez diviser vos campagnes et choisir une URL de
destination ciblée, selon le produit concerné.
Ainsi, pour l’annonce d’un groupe de mots clés « chaussure Nike »
ou « acheter chaussure Nike », vous ne devriez pas conduire les
visiteurs vers la page principale (page d’accueil), mais plutôt vers la
page du produit dont il est question.
Si vous faites la promotion d’un produit pour la première fois, vous devriez mesurer et comparer les résultats de la page de ce produit.
La page de destination doit répondre aux besoins de votre visiteur et
être ciblée.
Si possible, vous devriez même tester différentes pages ou quelques
variantes sur cette page avant de commencer à envoyer
massivement du trafic vers celle-ci.
La page de destination est un élément essentiel pour obtenir un bon
« score » dès le départ. Choisir la mauvaise page de destination peut
nuire à votre campagne de PPC et à votre budget.

Erreur # 6 : Ajouter le réseau de contenu sans modifier vos enchères
Cette erreur peut vous coûter très cher. Vous pouvez augmenter le
retour sur investissement d’une campagne de près de 333 % en
moins de quelque temps avec celui-ci!
De nombreux annonceurs utilisent le réseau de contenu pour leurs
campagnes, par conséquent les taux de conversion sont
généralement inférieurs aux recherches, définissez ainsi une enchère
beaucoup plus faible au départ et optimisez en conséquence.
Diffuser à la fois des annonces sur le réseau de contenu et sur le
réseau de recherche peut fausser votre retour sur investissement et
vous forcer à prendre de mauvaises décisions.

Erreur # 7 : Baisser les enchères trop rapidement
Exemple : vous démarrez une nouvelle campagne et vous avez
rapidement un impressionnant taux de clics et vos conversions sont
assez bonnes.
Vous fixez votre enchère initiale à 1,00 $, vous donnant en moyenne
une troisième position.
Après quelques jours, votre coût moyen par clic (CPC) moyen baisse
naturellement de 1,00 à $ 0,95, ensuite à $ 0,90. Vous désirez
maximiser vos gains, donc vous définissez une enchère maximum
(CPC) de 0,90 $, correspondent maintenant à la moyenne.
Mauvaise décision.
Cela affectera votre position, donc le CTR. En fait, vous n’avez pas
donné assez de temps à Google « d’aimer » votre campagne.
Dans cette situation, j’attends que le CPC moyen tombe à 0,85 $
avant de commencer à diminuer mon enchère, tirant vers le bas mon
CPC maximum de 0,95 $.En maintenant une « bonne » position un peu plus longtemps, vous

paierez graduellement moins cher pour chaque clic… votre patience sera récompensée.

[Source]


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Deze 272727 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte