Magazine Cyclisme

Grand Prix d'Ouverture : Saur-Sojasun d'entrée

Publié le 01 février 2010 par Jeanpaulbrouchon

Jonathan-hivert-big Jonathan Yvert de la formation Saur-Sojasun a remporté le Grand Prix d'Ouverture de la Marseillaise.


Grâce à la victoire de Jonathan Hivert dans le Grand Prix d’Ouverture (Ex-La Marseillaise), la formation Saur-Sojasun marque d’entrée son territoire. Cette équipe, composée uniquement de coureurs français, évolue en Continental Pro, c’est-à-dire en deuxième division au même titre que Bbox Bouygues et Cofidis. Cette formation a pour ambition de se maintenir dans ce groupe l’an prochain et surtout de participer au Tour de France. Comme d’autres, elle doit montrer sa valeur sportive afin de pouvoir obtenir une invitation de la part des organisateurs du Tour. Dès lors, toutes les victoires qui se présentent sont des points positifs pour l’équipe.

Jonathan Hivert n’est pas un coureur très connu du grand public. Depuis les rangs juniors, il se montre à son avantage et a surtout obtenu des résultats probants lors de son passage chez les moins de 23 ans. Originaire de la région tourangelle (il est né à Chambray-les-Tours), Hivert a d’abord fait ses classes au Crédit Agricole avant d’évoluer l’an dernier chez les Hollandais de Skil-Shimano.

Coureur complet, il possède la particularité d’être en condition dès le début de la saison. 6ème au Grand Prix d’Ouverture en 2008, 8ème en 2009 et vainqueur cette année. 10ème à Besseges en 2008 et 6ème en 2009 et enfin 8ème de Paris-Nice l’an dernier. C’est d’ailleurs cette performance et celle de sa formation qui avait incité en partie les organisateurs du Tour à sélectionner l’équipe Skil, à la surprise générale, pour leur épreuve. Sur le Tour (il n’avait que 23 ans), il a connu bien des galères mais a réussi à terminer la course à la 154ème place.

Il n’est pas question pour moi de dire que Jonathan Hivert est un grand coureur d’avenir parce qu’il vient de remporter la première épreuve de la saison, mais simplement de souligner la qualité du travail accompli par son manager Stéphane Heulot qui acquiert ainsi une récompense fort méritée. Il s’agit également de mettre en avant un coureur qui ne possède pas le palmarès digne de ses qualités. Mais surtout qu’on ne se trompe pas. Le Grand Prix d’Ouverture disputé sur 140 km autour de Marseille est avant tout une course de préparation qui a pour but d’offrir à des coureurs l’occasion de faire le point sur leur travail fourni durant l’inter-saison. Les épreuves à venir nous donneront plus d’éléments pour affiner nos commentaires mais la formation Saur-Sojasun ne pouvait espérer une aussi belle entrée en matière. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Jeanpaulbrouchon 535 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines