Magazine

Constouille répond à l’ITW parfumée

Publié le 02 février 2010 par Angelita

Constouille, je la connais très peu. Divers échanges sur nos blogs respectifs. Peut-être aussi que je ne mets pas assez de temps pour la lire. Des fois, je passe en coup de vent. D’autres, je m’attarde et je laisse ou pas un com. En tous les cas, je remercie Constouille car elle a bien voulu participer aux défis mot et s’attarde chez moi, chez nous, aujourd’hui pour nous livrer son univers parfumé. Une occasion de la connaître un peu plus, surtout pour moi.

Ton premier souvenir olfactif remonte à quand ? Il évoque quoi pour toi ?

J’étais toute petite, peut être 3-4 ans. Mes parents sortaient souvent et me souhaitaient bonne nuit avant de partir, une fois que j’étais couchée. Maman venait en général juste de se parfumer au Chanel n°5. Cette odeur si particulière, si chaude et rassurante m’enveloppait, et je l’assimilais à l’amour que mes parents me portaient. Quand ils étaient partis, je sentais encore le parfum de maman dans ma chambre, comme si elle était encore là. Pour moi, la femme Chanel, c’est ma maman.

Constouille répond à l’ITW parfumée

Cette histoire me rappelle les dessins animés dont Peter Pan. La maman qui vient dire au revoir à ses enfants avant de sortir. Mais toi, tu restais dans ton lit au lieu de t’évader, accompagnée par le parfum de ta maman tout le long de la nuit, jusqu’à ton réveil.

Quel a été ton premier parfum et quelle histoire raconte-t-il à tes yeux ?

Mon premier parfum, Tartine et Chocolat. Une odeur de bébé, légère, fraiche et franche. On me l’avait offert pour mes 7 ans et le 1er souvenir lié à lui est celui de la frustration : en voulant en mettre pour la 1ère fois, je n’ai pas fait attention, le clapet d’en bas était ouvert, la bouteille est tombée et s’est fracassée sur le carrelage de la salle de bain. J’ai du attendre 5 mois pour que le père Noïel daigne me le ramener dans sa hotte…

Constouille répond à l’ITW parfumée

C’est bien vrai, le parfum des bébés. Tartine et Chocolat. J’aime beaucoup le flacon, l’emballage. Je comprends la petite fille que tu étais et qui voit son flacon se briser en mille morceaux. Cela arrive malheureusement aussi aux plus grandes. Mais une enfant, quelle déception pour toi. Surtout attendre 5 mois. Tu as dû l’attendre avec impatience ce Noël. Au fait, était-ce le bleu ou le rose ?

Es-tu fidèle à ton parfum, à un type de parfum ?

Je ne suis pas fidèle à un parfum. Les classiques reviennent régulièrement, mais je m’offre des parenthèses parfumées. Ce qui est sûr c’est que mes parfums d’été sont différents de ceux d’hiver. J’ai du mal avec les odeurs capiteuses en juillet et les parfums agrumes ne tiennent pas sur ma peau l’hiver. Trop légers ! Là, je viens de craquer pour Essence de Narciso Rodriguez. Et le prochain, ce sera l’Eau Merveilleuse d’Hermès, un parfum qui évolue au fil de la journée, un parfum surprise en quelque sorte !

Constouille répond à l’ITW parfumée

Je connais les parfums qui évoluent par rapport à la peau de la personne et qui n’ont donc pas la même odeur, mais ceux qui évoluent au cours de la journée, non. Il va falloir que je tente ça. Tu as un rapport tout à fait identique au mien, concernant les parfums. On aime tenter mais on revient quoi qu’il en soit aux classiques qui ne déçoivent pas.

As-tu dû changer de parfum parce que tu ne supportais plus l’odeur parce qu’il ne convenait plus à ta peau ?

Mon oncle m’avait offert l’Eau de Kenzo pour un anniv. Je n’ai jamais pu le mettre, il me filait la migraine ! Sinon, je n’ai jamais aimé les parfums Cacharel, très à la mode pendant mes années lycée. Idem pour JP Gaultier. Y a un truc qui me gène, une arrière odeur de rassis, comme si l’odeur tournait !

Encore plusieurs points communs. Cacharel ne m’a jamais emballé. Pour JPG, autant je suis emballée par son univers, ses pubs, mais les parfums ne m’ont jamais tenté. Quant aux essences qui donnent la migraine, cela arrive, malheureusement et il ne faut surtout pas insister.

Quel est ton parfum préféré ? Qu’évoque-t-il pour toi ?

Je n’ai pas un parfum préféré mais plusieurs. Tous me font penser à des personnes que j’aime ou me ramènent à des souvenirs agréables. Je suis capable de bugguer lorsqu’une personne porte un parfum qui me fait revenir des années en arrière ! Femme de Rochas et Shalimar, c’est ma grand mère, Chanel ma môman, Habit Rouge, mon papa, Farenheit un de mes ex…

Constouille répond à l’ITW parfumée

Ouh là, c’est impressionnant ces souvenirs d’odeurs. J’espère qu’elle évoquent toutes de bons souvenirs.

Parlons flacons. Quel flacon trouves-tu le plus beau ?

J’aime beaucoup Shalimar comme bouteille de parfum. Les Hermès sont pas mal aussi. Mais bizarrement, le flacon n’est pas un critère de choix. Peu importe le flacon pourvu qu’il y ait l’ivresse, ça marche aussi pour les parfums !

Constouille répond à l’ITW parfumée

Oui tu as raison, mais je suis assez sensible aux flacons. Quoi qu’il y en a qui sont très beaux, mais je préfère les voir et le jus ne me tente pas. D’autres qui ont changé et qui ne me tentent plus. Crois-tu que l’abus de parfums est dangereux pour la santé ? Pour le porte-monnaie, sûrement. Les parfums Guerlain sont tous très beaux, je pense que cela ferait une belle collection.

Si tu devais me citer une fleur qui évoque un parfum, laquelle choisirais-tu ?

Les tubéreuses et les lys sont pour moi la quintessence des odeurs !

Constouille répond à l’ITW parfumée

Il n’y a rien de plus à dire.

Quelle est la publicité de parfums qui te plait le plus ?

J’aime beaucoup la pub Coco Chanel avec Vanessa Paradis. Elle est sur un trapèze, en cage, et volète comme un canari. Légèreté et séduction…

Cette pub a beaucoup marqué les esprits, il n’y a pas à dire.

Champ libre : je te laisse la parole

Les parfums ne sont finalement qu’une histoire d’odeur. Quelqu’un qui vient de faire un gâteau au chocolat, qui sort de chez le torréfacteur ou qui a donné le bain à son enfant portera ces odeurs comme des parfums, pour mon plus grand bonheur ! J’aime ces odeurs du quotidien, de la vie de tous les jours, qui évoquent aussi pleins de souvenirs !

Constouille répond à l’ITW parfumée

Une très belle conclusion. Le monde des odeurs, comme tu le dis, n’est pas fait que de ce monde de parfums en flacons, mais de tout ce qui nous entoure et qui reste très souvent gravé dans nos mémoires. En tous les cas, cela a été un réel plaisir de t’accueillir chez moi. Je te promets de passer plus souvent, de te lire avec attention et surtout de commenter.

Je rappelle que si vous êtes intéressé, rendez vous dans la page contact, envoyez moi un mail et hop les questions sont à vous pour que vous soyez le prochain.

é

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Angelita 404 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte