Magazine

When Penny met Carrie par Lady Pénélope

Publié le 02 février 2010 par Orange Mecanique & Lady Penelope

When Penny met Carrie par Lady Pénélope


Ca y est. Car à force d’en parler il y a un jour où ça arrive, où tout devient possible, où on craque. Ce jour est arrivé et j’ai cédé à la tentation, tant pis…
Mais je vois les sourcils se relever, les mines s’inquiéter. Rassurez-vous, le cas Lady Pénélope n’est pas complètement désespéré. Elle a simplement jeté son dévolu sur THE article en soldes. Non pas le machin affreux qu'on n'aurait jamais acheté en temps normal pour cause de fashion faux pas garanti mais bien sur le Graal, cet obscur objet du désir qu’on repère toutes (et tous, parce que les garçons on vous connaît…) dans un magazine, une vitrine, sur la voisine… A chaque saison son lot d’envies irrésistibles avec en tête une pièce unique et inoubliable. Certes, elle est (souvent) inaccessible pour toutes sortes de raisons

When Penny met Carrie par Lady Pénélope

Alors voilà. Il y a plusieurs mois j’avais découvert, dès l’entrée de saison dans ma boutique de référence, une superbe robe Richmond X. Ouverte dans le dos, munie de bandes telles des rubans, fermée par une fermeture à glissière hallucinante. Mais bon, il faut parfois raison garder et j’avais renoncé à la merveille. Samedi dernier, petit tour de soldes ultimes… Histoire de… Alors que je passe chez Patricia et Bernard (chez qui j’avais déjà trouvé les sandales Dsquared² à côté desquelles la pantoufle de vair de Cendrillon ressemble à des moon-boots tout droit arrivées de Finlande), je la vois. Elle. La robe de mes rêves.
Ce que je n’ai pas précisé c’est que cette petite chose ravissante est portée par Carrie Bradshaw dans Sex and the City (épisode 2) ainsi que je l’avais vue sur cette photo que nous avait proposée Balibulle il y a quelques semaines. De Carrie à Penny il n’y a qu’un pas qu’après tout je n’ai pas hésité à franchir. Alors au diable les varices , me voici nantie d’un superbe robe, glamour, sexy mais toujours élégante que j’ai hâte de pouvoir porter.

When Penny met Carrie par Lady Pénélope


Bon, je ne cacherai pas que c’est là que le bât blesse. Il faut une sérieuse occasion pour sortir la merveille de son dressing. Mais qu’importe les talons pourvus qu’on ait l’ivresse. Il ne me reste plus qu’à trouver la soirée adaptée à la robe (et non la robe adaptée à la soirée, ce serait beaucoup trop simple). La petite robe noire est prête.
Photo de Carrie en Richmond X empruntée au site officiel du film

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :