Magazine Culture

Cendres d'hommes, de femmes et d'enfants

Par Sergeuleski

"Vous ne voulez pas mourir trop tôt ? Engagez-vous dans l'armée !"  

frencharmy.jpg

Suite à l'article de Jean-Yves Nau de Slate.fr :

 http://www.slate.fr/story/13613/armee-mort-suicide-cancer-accident-guerre

                         A propos du taux de mortalité chez les militaires qui est de loin inférieur à celui des populations civiles.

_______________________

Qui peut ignorer qu’un des buts de toute guerre, c’est de tester de nouveaux armements ?

Quand l’occasion tarde à venir, eh bien, on la crée.

Gaza 2.jpg

Et paradoxe suprême : plus l'armement est sophistiqué, plus ce sont les populations civiles qui trinquent ; on n'en a jamais autant massacrées depuis la fin de la Seconde guerre mondiale.

Aujourd'hui, les soldats ne veulent plus mourir, semble-t-il. Dans certains conflits, on échange même ces soldats contre des civils qu’on abandonne aux mains de leurs tortionnaires. C’était en Bosnie.

Force est de reconnaître qu’un soldat, ça coûte cher : il faut le nourrir, l’habiller, le loger. Pensez à sa formation, son entraînement, à ses armes et tout son matériel high-tech ! Ne nous y trompons pas : l‘armée est dirigée aussi par des gestionnaires qui sont quotidiennement évalués sur leur capacité à obtenir le résultat qu’on attend d’eux mais... avec un minimum de pertes en hommes et en matériel.

Les civils, eux, on les compte en milliards, et ils ne coûtent rien à personne : pas d’investissement, pas de matériel high-tech.

Le jour où l’on s’est autorisé à bombarder les populations, des tonnes de bombes sur des milliers de civils - avant-hier le Vietnam, hier l’Irak, aujourd’hui l’Afghanistan et la Palestine

Gaza 1.jpg
-, ce jour-là, on nous a fait savoir qu’un soldat n’avait pas de prix et qu’un civil ne valait rien.

Aussi...

Pour un peu, et sans qu'on nous y pousse, on en viendrait bien à penser : "Tout cet argent investi, il faut qu’on nous le rende puisque leur armement ne nous protège plus, nous les civils. Oui ! Il faut qu’ils nous rendent cet argent parti en cendres d’hommes, de femmes et d’enfants !"

Seulement...

Les escrocs ne rendent jamais l'argent qu'ils ont volé.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Sergeuleski 6225 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog

Magazines