Magazine Cuisine

Supreme de volaille au the lapsong souchong

Par Cotesoleil

SUPREME DE VOLAILLE AU THE LAPSONG SOUCHONG

J’en sors. Je sors tout juste de ce cours de cuisine avec mon Chef bien aimé Stéphane.

« Divin ! »

Je ne connaissais pas le « Lapsong Souchong ». J’ai découvert ce nom en parcourant le programme des cours du mois. Ca m’a intriguée. Je me suis aussitôt rendue sur Internet pour avoir une définition de ce nom barbare. C’est tout simplement du thé, un thé fumé. Mais alors, comment peux-t-on le cuisiner ?

La recette est délicieuse, magique, festive, bluffante, digne d’un vrai chef … et d’une simplicité déconcertante. Ce thé est une révélation !

Temps de préparation : 40 mn

Temps de cuisson : 15 mn

Les ingrédients pour 6 personnes :

6 suprêmes de volaille

20 cl de fond de volaille

2 échalotes

20 cl de crème fleurette

2 c à c de thé fumé

beurre et huile

1,2 kg de pomme de terre ratte

quelques topinambours (si c’est la saison)

fleur de sel et poivre du moulin

Il y a deux étapes dans cette recette : la préparation de la sauce au thé et la cuisson des suprêmes.

Préchauffez votre four à 150°.

Faites blanchir les petites rattes dans de l’eau salée ; même chose pour les topinambours qui accompagneront la volaille. Réservez.

Préparez 20 cl de fond de volaille, avec un cube Maggi ou sous forme de pâte, dans de l’eau bouillante.

Faites revenir deux échalotes émincées dans une casserole contenant un filet d’huile et un morceau de beurre. Ajoutez le fond de volaille liquide. Remuez le tout, puis rajoutez le thé en vrac.

SUPREME DE VOLAILLE AU THE LAPSONG SOUCHONG

Laissez infuser le thé 5 à 10  mn avant d’incoporer la crème liquide. Remuez et laissez mijoter la sauce à feu doux encore 10 minutes.

SUPREME DE VOLAILLE AU THE LAPSONG SOUCHONG

Pendant ce temps, faites colorer rapidement, de chaque côté, les suprêmes de volaille dans une poêle avec une noisette de beurre et un filet d’huile. 

SUPREME DE VOLAILLE AU THE LAPSONG SOUCHONG

Disposez-les ensuite sur la plaque du four. Salez, poivrez et enfournez-les 10 mn environ à 150 °, pour les cuire. Pensez à les retourner de temps en temps. Vous verrez, grâce à cette cuisson, votre volaille restera très moelleuse et goûteuse.

La sauce étant pratiquement prête, passez-la au chinois pour qu’elle soit encore plus onctueuse, plus nappante (facultatif : rajoutez une noisette de beurre manié dedans pour la lier). Rectifiez l’assaisonnement et réservez-la au chaud.

SUPREME DE VOLAILLE AU THE LAPSONG SOUCHONG

Faites dorer dans une poêle avec un peu de beurre l’accompagnement (rattes et/ou topinambours), déjà pré-cuits. 

Laissez reposer la volaille en éteignant le four pendant 3 à 4 mn avant de la servir nappée de sauce. Savourez aussitôt.

Ce plat est ultra-simple et divinement bon. Le thé apporte vraiment une note très originale de fumé à la sauce.

C’est TOP, j’ai adoré !!!

Suggestion : Connaissez-vous le beurre manié ? Jai découvert ça auprès de Stéphane. C’est magique, rien de tel pour lier une sauce. Prévoyez autant de quantité de beurre que de farine. Mélangez le tout – vous obtiendrez une boule de pâte. Prélevez-en une petite boule de la taille d’une noisette et incorporez-la en fin de cuisson à votre sauce. Vous pouvez conserver le reste au frais dans un film alimentaire.

* * * * * * * * 

Si vous souhaitez vous aussi vous faire plaisir, partager des idées et des émotions, n’hésitez pas à vous inscrire au cours d’Isabelle et Stéphane, qui sauront vous accueillir chaleureusement.

Logo-initiation-gourmande-p

www.initiationgourmande.com


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Cotesoleil 28129 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte