Magazine High tech

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Publié le 09 février 2010 par Quicktutoriel

Vous n’êtes peut-être pas au courant, mais il existe un patch pour activer Windows 7 appelé RemoveWAT (car les WAT sont les Windows Activation Technologies), ce patch permet la suppression pure et simple du système d’activation de Windows 7.

Très simple d’utilisation ce petit patch créer par Hazar avec l’aide nononsence (Membres MDL),permet la suppression total de l’activation de Windows 7 (Toutes éditions) ou Serveur 2008R2. En plus de pouvoir utiliser votre édition de Windows à vie sans faire d’activation, vous pourrez recevoir les mises à jour via windows update, et passer les validation wga sans aucun problème.

Pour en savoir plus sur le fonctionnement du patch :
Ces deux lignes à elles seules représentent 99% de l’exploit, en effet grâce à ces deux lignes de commande  que tout le monde peut saisir sans problème, permette de se passer totalement  du système d’activation de Windows

takeown /F %WINDIR%System32sppcomapi.dll > nul
icacls %WINDIR%System32sppcomapi.dll /deny *S-1-1-0:F> nul

Afin que ce tutoriel vous soit bénéfique, voici une explication des diverses commandes :
Takeown : TakeOwn permet à un administrateur de récupérer l’accès à un fichier qui avait été refusé en réassignant l’appartenance de fichier.

La syntaxe est la suivante : TAKEOWN [/S système] [/U utilisateur [/P mot_de_passe]]] /F nom_fichier [/A] [/R [/D invite_de_commandes]].

Les commutateurs sont :

  • /s : spécifie le système distant auquel se connecter.
  • /u : [domaine\]utilisateur : spécifie le contexte utilisateur sous lequel la commande doit s’exécuter. Ce commutateur ne peut pas être employé sans /s.
  • /p : [mot_de_passe] : spécifie le mot de passe du contexte utilisateur donné.
  • /f : nom_fichier : spécifie le nom de fichier ou de répertoire. Vous pouvez utiliser le caractère générique * pour définir plusieurs fichiers.
  • /a : attribue l’appartenance au groupe des administrateurs et non à l’utilisateur actuel. Si ce commutateur n’est pas spécifié, l’appartenance de fichier sera attribuée à l’utilisateur actuellement connecté.
  • /r : traite la commande en mode récursif. L’opération portera donc sur l’ensemble des répertoires et des sous-répertoires.
  • /d : invite_commandes : permet de définir une réponse par défaut qui sera utilisée lorsque l’utilisateur actuel ne possède pas l’autorisation « lister le dossier » sur un répertoire. Ceci se produit lors du traitement récursif (/R) sur les sous-répertoires. Utilisez les valeurs « O » pour prendre possession ou « N » pour ignorer.

Icalcs : Avec la commande Icacls, vous pouvez afficher ou modifier les listes de contrôle d’accès à un fichier ou un répertoire.

  • icacls Objets /save Nom_Fichier [/T] [/C] [/L]

Stocke les listes de contrôle d’accès pour tous les fichiers correspondants dans Nom_Fichier. Cette commande permet par la suite d’utiliser le paramètre /restore.

  • icacls Nom_Répertoire [/substitute Ancien_SID Nouveau_SID [...]] /restore Nom_Fichier [/C] [/L]

Applique les listes de contrôle d’accès stockées aux fichiers présents dans le répertoire.

  • icacls Objets /setowner utilisateur [/T] [/C] [/L]

Modifie le nom du propriétaire pour tous les fichiers correspondants.

  • icacls Objets /findsid SID [/T] [/C] [/L]

Recherche tous les fichiers correspondants qui contiennent une liste de contrôle d’accès mentionnant de façon explicite le SID.

  • icacls Objets /verify [/T] [/C] [/L]

Recherche tous les fichiers dont la liste de contrôle d’accès n’est pas canonique ou dont les longueurs ne sont pas cohérentes avec les nombres d’entrées de contrôle d’accès.

  • icacls Objets /reset [/T] [/C] [/L]

Remplace les listes de contrôle d’accès par les listes héritées par défaut pour tous les fichiers correspondants.

  • icacls Objets [/grant[:r] SID:autorisation[...]]

Octroie les droits d’accès utilisateur spécifiés.

- Avec le commutateur :r, les autorisations remplacent toute autorisation  explicite précédemment accordée.
- Sans le commutateur :r, les autorisations sont ajoutées aux autorisations explicites précédemment accordées.

  • icacls Objets /deny ISD:autorisation

Refuse de manière explicite les droits d’accès utilisateur spécifiés. Une entrée de contrôle d’accès de refus explicite est ajoutée aux autorisations mentionnées et les mêmes autorisations dans tout accord explicite sont supprimées.

  • icacls Objets /remove[:[g|d]] SID

Supprime toutes les occurrences de SID dans la liste de contrôle d’accès.

- Avec le commutateur :g, toutes les occurrences de droits accordés à ce SID sont supprimées.
- Avec le commutateur :d, toutes les occurrences de droits refusés à ce SID sont supprimées.

  • icacls Objets /setintegritylevel [(CI)(OI)]

Ce niveau ajoute explicitement un ACE d’intégrité (un niveau d’intégrité) au dossier correspondant. Le niveau peut être :

- L[ow]
- M[edium]
- H[igh]

Les options d’héritage de l’ACE d’intégrité peuvent précéder le niveau et ne sont appliquées qu’aux répertoires.
Les SID peuvent être spécifiés au format numérique ou sous forme de nom convivial. Si le format numérique est utilisé, ajoutez un astérisque avant l’indication du SID.

- /T indique que cette opération est effectuée sur tous les fichiers/répertoires correspondants qui se trouvent sous les répertoires spécifiés dans le nom.
- /C indique que cette opération se poursuivra sur toutes les erreurs de fichiers. Les messages d’erreurs continueront à s’afficher.
- /L indique que cette opération est effectuée directement sur un lien symbolique plutôt que sur sa cible.

Icacls conserve l’ordre canonique des entrées de contrôle d’accès :

- Refus explicites ;
- Octrois explicites ;
- Refus hérités ;
- Octrois hérités.

Une ACL est explicite quand elle ne fait pas partie de l’héritage du répertoire parent. Dans le cas contraire nous parlons d’une ACL héritée. Le masque d’autorisation et peut être défini sous deux formes.

Voici les autorisations génériques :
- F : Accès complet
- M : Accès en modification
- RX : Accès en lecture et exécution
- R : Accès en lecture seule
- W : Accès en écriture seule

Voici la liste des autorisations spéciales :
- D : Suppression
- RC : Contrôle en lecture
- WDAC : Accès en écriture à la liste de contrôle d’accès
- WO : Accès en écriture du propriétaire
- S : Synchronisation
- AS : Accès à la sécurité système
- MA : Maximum autorisé
- GR : Lecture générique
- GW : Écriture générique
- GE : Exécution générique
- GA : Générique pour tout
- RD : Lecture de données/Liste du répertoire
- WD : Écriture de données/Ajout de fichiers
- AD : Ajout de données/Ajout de sous-répertoires
- REA : Attributs de lecture étendus
- WEA : Attributs d’écriture étendus
- X : Exécution/Parcours
- DC : Suppression de l’enfant
- RA : Attributs de lecture
- WA : Attributs d’écriture

Utilisez dans ce cas une liste séparée par des virgules de droits spécifiques placée entre parenthèses.

Les droits d’héritage peuvent précéder n’importe quelle forme et ne sont appliqués qu’aux répertoires :

- (OI) : Héritage d’objet ;
- (CI) : Héritage de conteneur ;
- (IO) : Héritage uniquement ;
- (NP) : Ne pas transmettre l’héritage.

Voici une petite copie d’écran pour illustrer la procédure avec RemoveWat :

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Cliquer sur Oui.

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Cliquer sur RemoveWat.

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Un message d’avertissement apparait avant la procédure de modification des DLL.

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Modifications des fichiers en cours…

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Crack réussi.

Voilà maintenant votre édition de Windows peut être utilisé à vie, avec Windows update et la
validation WGA, mais il reste quelque trace visuel du système d’activation (Panneau de configuration → Système et sécurité → Système), mais RemoveWAT fait très bien sont travail et patch toutes les dll pour effacer les traces.

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

Mon système Windows était activé avec un autre crack, mais dans les propriétés du système avant le crack, on voyait Windows Activé.

Avec RemoveWat

Toute trace d’activation a disparu.

Vous pouvez trouver aisément ce patch ou crack sur Internet en cliquant ici. Attention toutefois de vous munir d’un antivirus et un antimalware à jour pour éviter tout problème dû à des fichiers vérolés.

Pour allez plus loin!!!!
Vous pouvez revenir à tout moment à votre configuration d’origine, il suffit pour cela de relancer RemoveWat et de cliquer sur RestoreWat. A partir de ce moment votre Windows ne sera plus activé.

#156 RemoveWat : La meilleur façon d’activer votre Windows.

That’s All.

Difficulté : Débutant
Modification : -
Crédits : Merci au site Hot-line-pc.org pour sa définition des commandes Icalcs et Takeown.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Métadonnées et Open data

    Visualisation des métadonnées embarquées dans un fichier image JPG - Photo Daniel Hennemand Retour à l’appel à contributions pour une étude sur les métadonnées... Lire la suite

    Le 05 août 2014 par   Photogestion
    IMAGE & SON , INFORMATIQUE, LOGICIELS, PHOTOS
  • Mon jeu du moment: Danganronpa

    Après avoir trippé à fond les ballons sur les deux épisodes de la série Zero Escape - 999 et Virtue's Last Reward, issus du même studio - et par la même occasio... Lire la suite

    Le 01 août 2014 par   Poisseman
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Les meilleurs chargeur solaire pour Galaxy s3 ou Galaxy s4

    Après le palmarès des meilleurs chargeur solaire pour téléphone portable, retrouvez le classement 2014 des meilleurs chargeur solaire pour Galaxy s3 ou Galaxy s... Lire la suite

    Le 30 juillet 2014 par   Ipadzapp
    CONSO, HIGH TECH
  • X-19P d’ AG Neovo : un écran polyvalent et robuste

    Ecran NEOVO 19 » LED, SXGA 1280*1024, 250cd, 1000:1, 3ms (GTG), 170/160, Touch sensor control keys , < 22 W, Audio. Un écran polyvalent avec une... Lire la suite

    Le 28 juillet 2014 par   Eavsgroupe
    HIGH TECH, IMAGE & SON , INTERNET
  • Sept conseils pour choisir une Montre GPS

    Suite au palmarès des montres sport GPS, vous allez découvrir dans cet article des 7 conseils pour choisir une montre GPS. Les principales marques de montre... Lire la suite

    Le 19 juillet 2014 par   Ipadzapp
    CONSO, HIGH TECH
  • [TEST] DanganRonpa : Trigger Happy Havoc – PSVita

    Avec l’arrivée de Danganronpa 2: Goodbye Despair cet automne sur PSVita, il était temps de vous donner mes impressions sur le premier épisode. Lire la suite

    Le 19 juillet 2014 par   Alexandres
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO
  • Actus League of Legends

    Bonne nouvelle ! League of Legends vient de sortir le Patch 4.12 avec bien sûr, beaucoup de corrections et d’équilibrages sur ce jeu MMORPG gratuit apportés... Lire la suite

    Le 18 juillet 2014 par   Romain Bonnet
    HIGH TECH, JEUX VIDÉO

Ajouter un commentaire