Magazine Info Locale

Elections régionales : Lutte Ouvrière : "la parole aux travailleurs"

Publié le 28 janvier 2010 par Blanchemanche
Dans le cadre des prochaines élections régionales, Lutte Ouvrière présente ses listes dans 21 régions de France métropolitaine ainsi qu'à La Réunion. En Poitou-Charentes, c'est Ludovic Gaillard, enseignant, qui mènera la liste régionale, ainsi que la section départementale de la Vienne. Il sera épaulé par les trois autres têtes de liste départementales : François Barere (Deux-Sèvres), Jean-Pierre Courtois (Charente) et Antoine Colin (Charente-Maritime). Ce dernier, enseignant chercheur de profession, a présenté la ligne directrice du parti en fin de semaine dernière.
Principal axe de Lutte Ouvrière : "dénoncer la politique du gouvernement, pantin du patronat en général et des entreprises du CAC 40 en particulier". "Le monde du travail a le pouvoir de faire bouger les choses, assure Antoine Colin. C'est pourquoi tous les candidats de Lutte Ouvrière sont avant tout des travailleurs."
"Préparer une lutte sociale de grande ampleur"
Malgré l'enjeu local des élections régionales, Lutte ouvrière a choisi de présenter le même programme dans toutes les régions. "Les problèmes locaux découlent des problèmes nationaux, résume Antoine Colin. Les bas salaires, la hausse du chômage, les licenciements... Cela se retrouve dans toutes les régions de France. Il faut donc trouver une solution globale, nationale. L'interdiction des licenciements en est une. Ces axes seront ensuite illustrés par des exemples régionaux lors des réunions publiques. En Poitou-Charentes, les exemples de manquent pas : Heuliez, New Fabris, Zodiac, Delphi..."
Convaincue que les conseillers régionaux n'ont finalement aucun pouvoir, "20 des 22 régions métropolitaines sont dirigées par la gauche depuis six ans et cela n'a pas empêcher les plans sociaux", constate Antoine Colin, Lutte Ouvrière entend "défendre un programme de lutte qui sera repris par les classes populaires dans l'avenir", avance la tête de liste départementale.
Enfin, face à la multiplication des partis de gauche candidats aux élections régionales, Antoine Colin tient à faire une distinction. "À gauche, il y des partis comme le Parti socialiste ou d'autres formations politiques qui se sont alliées au PS par le passé et qui sont entrées au gouvernement, comme le PCF ou les Verts. Et il y le NPA (Nouveau Parti anticapitaliste né de la dissolution de la LCR, ndlr) et Lutte Ouvrière qui sont de vrais partis d'extrême gauche. Cette diversité est positive et légitime, mais Lutte Ouvrière a une vraie spécificité : donner la parole aux travailleurs pour préparer une lutte sociale de grande ampleur."
Mercredi 10 mars à 20h, Lutte Ouvrière animera une réunion publique en présente de Ludovic Gaillard (tête de liste régionale) et Antoine Colin, salle Amos Barbot à La Rochelle.
Article rédigé par :
Julie Loizeau
http://www.pharedere.com/actualite/Lutte-Ouvriere%C2%A0:-la-parole-aux-travailleurs-1222.html

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Blanchemanche 29312 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte