Magazine Nouvelles

Ouvéa : grottes, églises, autels.

Par Nickyza



Du côté de la passe de Coëtlogon   Du côté de la passe de Coëtlogon...



Notre première expédition, dès notre arrivée sur l’île, fut de nous rendre à l’extrême sud, vers la pointe qui donne sur la passe de Coëtlogon…pas très loin de Hwakaio.

Là s’offre un paysage sauvage battu par les alizés. Pas de plages de sable fin, mais des rochers, des grottes, des platiers.


cirque de rochers
   Cirque de rochers...

Côte sauvage
    Côte sauvage...

Côte sauvage 2
    Pas de sable blanc, juste des rochers...

Le rocher
  Vue depuis une grotte où nous nous sommes installés pour regarder la mer monter et dont nous nous sommes sauvés avant d'être engloutis!
Grotte
   Hublot sur l'eau turquoise...

Des grottes…je ne peux m’empêcher de penser aux tragiques évènements du printemps 1988 qui opposèrent les indépendantistes kanaks et le gouvernement français…la prise d’otages qui a mal tourné…le massacre…sujet encore tabou sur l’île…sujet encore si douloureux…nous ne tenterons pas de visiter la fameuse grotte qui elle, se situe tout à fait dans le nord, du côté de Gossanah, lieu secret et tabou, uniquement accessible avec un guide local et encore…



La plongée sur le récif est parait-il magnifique : coraux et poissons multicolores à profusion, petits requins à pointe blanche…
L’eau nous a paru fraîche à cet endroit-là, aussi n’avons-nous pas eu envie d’utiliser masques, palmes et tubas qui sont restés dans le coffre de la voiture.
C’était notre premier jour sur l’île et nous nous sommes dit que nous aurions le temps de revenir plonger…en fait, je le regrette maintenant, car nous n’avons pas trouvé le temps de retourner sur ce site magnifique.

L’eau fraîche…tout est relatif…à la sortie du « printemps » là-bas, la température de l’eau devait avoisiner quand même les 23 degrés, même si elle n’avait pas la douceur des eaux du lagon ! Le ciel était chargé de nuages et un petit vent soufflait, donc frileusement nous avons préféré rester sur terre…tant pis pour nous ! Que voulez-vous, on s'habitue aux grosses chaleurs et aux bains à 37°!



En repartant vers le nord, nous sommes tombés sur un petit cimetière fleuri au bord du lagon. Quel joli coin pour une dernière demeure : vue sur les camaïeux de bleus et souffle doux des alizés…Repos tranquille pour ces âmes iliennes.


Petit cimetière avec vue
   Vous voyez le lagon au travers des trouées de la végétation? Regardez bien...


L’île est organisée autour de trois districts coutumiers : Au nord Saint Joseph, au centre Fayaoué et Mouli au sud.

Saint Joseph et Mouli sont des tribus d’origine polynésiennes et sont plutôt protestantes, surtout évangélistes.

De nombreuses églises catholiques célèbrent la messe.

Une stèle de la mission catholique, témoin de la présence de pères missionnaires au début du XXème siècle, côtoie le monument centenaire des pasteurs.

Sur toute l’île, de nombreux lieux de cultes surgissent aux détours d’un chemin : églises, temples, chapelles, croix, autels…


Eglise de Mouli
   L'église de Mouli: une majestueuse haie de pins colonnaires mène à l’église qui semble tout droit sortie d’un décor de carton pâte...

Eglise de Fayaoué
   L'une des églises de Fayaoué: elle a vieilli à cause des embruns et du soleil ! elle mériterait qu'on lui gomme quelques rides...Le soleil est dangereux pour la santé!
Eglise de Saint Joseph
   L'église de Saint Joseph, réputée pour son plafond en bois voûté tel la coque d’un navire et sa très belle chaire sculptée en kohu, bois local.
Eglise Saint Michel à Fayaoué
  L'église Saint Michel à Fayaoué...
Autel Notre-Dame du jubilée
  Un petit autel dédié à Notre-Dame du Jubilée... Notre-Dame porte une couronne de fleurs fraîches.
Croix sur banc de sable
   Une croix plantée sur une langue de sable...
Petite chapelle dominant le lagon
   Petite chapelle dominant un point de vue...époustouflant!
Et pour terminer, une photo qui n'a rien d'un lieu de culte...quoique...
Petite boutique

On en trouve souvent au bord de la route...voyez-vous de quoi je veux parler? Savez-vous à quoi servent ces abris de palmes?
Solution au prochain numéro!
La prochaine fois, je vous embarquerai pour une randonnée insolite.
Préparez maillot de bain, chapeau et surtout claquettes ne craignant pas l'eau...et biensûr masques et tubas!
Mmmmm, une bouteille d'eau et de quoi combler un petit creux ne sera pas superflu: il va faire chaud, très chaud, et nous allons avoir des kilomètres dans les pattes et beaucoup d'émotions!!
En attendant, si vous ne l'avez pas encore fait, vous pouvez suivre le début du voyage dans ces îles paradisiaques dans les articles précédents!


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Nickyza 148 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte