Magazine Culture

Poésie médiévale perse : ROUDAKI (880 – 940)

Par Fabien Francoperse


Ce monde n’est que vent, ce monde est légende fugace,
Jouis donc de ta vie en savourant les yeux noirs des grâces,

Jouis donc de l’instant, de cet instant qui passe 
Maintenant oublie le passé, oublie tes hélas,

Plus rien n’existe pour toi sauf ces boucles parfumées,
Plus rien n’existe pour toi sauf ce ravissant visage de fée ;

Sache que la fortune sourit à celui qui sait donner et prendre,
Et l’infortune s’accroche à celui qui ne sait ni offrir ni prendre ;

Verse-toi donc du vin, qu’importe que tout trépasse,
Ce monde n’est que vent, ce monde n’est que nuée, hélas

  Il y a plus de vérité dans ces dix vers que l’on ne pourrait trouver dans une bibliothèque entière. Originaire d’un petit village de montagne à l’est de Samarkand (actuellement en Tadjikistan), Roudaki fut le poète officiel de l’émir samanide Nasr II (914-943) qui le couvrit d’honneur. Il est le premier grand poète de la littérature persane. Il cultiva presque tous les genres : panégyrique, élégie funèbre, lyrisme amoureux, poésie bachique, poésie narrative et morale. Il mit en vers le célèbre recueil de fables d’origine indienne connu sous le nom de Kalilé et Demmé, qui devait connaître un énorme succès en Orient avant d’être la source principale de La Fontaine. La tradition lui prête une œuvre considérable, qui malheureusement a presque entièrement disparu. Aveuglé sur la fin de sa vie, peut être à cause de ses opinions religieuses, Roudaki retourna mourir dans son pays natal.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Notes sur la poésie: Paul Valéry

    Entre la Voix et la Pensée, entre la Pensée et la Voix, entre la Présence et l'Absence, oscille le pendule poétique. Il résulte de cette analyse que la valeur... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poésie, esthétique, éthique dans la Revue Des Sciences Humaines

    Peut-on introduire à la poésie en universitaire? La question est peut-être moins incongrue qu’il n’y paraît. Certes, nombr... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Notes sur la poésie : Marina Tsvetaïeva

    Un poète c’est quelqu’un qui a un don égal pour l’âme et pour le verbe. Voilà pourquoi il n’existe ni poètes qui n’écrivent pas, ni poètes qui ne sentent pas. Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poésie du Q

    On en voit rarement le titre sur les listes de textes du Baccalauréat, mais Arthur RIMBAUD (1854-1891) a composé "L'Idole",... Lire la suite

    Par  Nicolas S.
    BD, CONSO, CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Poésie et pantomime

    Un hommage à Marcel Marceau, dit le Mime Marceau, qui vient de mourir, par Alain Suied Poésie et pantomime Adieu à Marcel Marceau Poète sans paroles Le mime de... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Anthologie poésie du cri 2 : Charles Juliet

    je suis l’infirme fatigue des chemins perdus conscience égarée bilans amers je n’ai plus la force pas un acte qui convienne pas un chemin qui ne s’égare pas un... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • La poésie entière est préposition de Claude Royet-Journoud

    « j’emprunte autant à l’Apocalypse qu’au Bescherelle, à Simenon qu’au Roman de la Rose, à Lola qu’à St Augustin ou Hallâj, aux paroles d’une vieille femme d’un... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE

A propos de l’auteur


Fabien Francoperse 15 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog