Magazine Cuisine

Aboneobio : commandez des produits bio en gros et à l'avance

Par Quotidiendurable

Depuis quelques temps, je me dis que livraison rapide et développement durable ne font pas super bon ménage. Exiger une livraison en 24 ou 48 h quand on commande un produit a de nombreux impacts.
D'un point de vue écologique bien entendu car on a tout de suite tendance à commander plusieurs fois par mois des petites commandes, puisqu'on est livré rapidement. Les approvisionnements des commerçants, se font eux aussi à la volée. Si les logisticiens savent optimiser au maximum leurs camions, même au jour le jour, il reste évident que commander à nos fournisseurs allemand des produits par carton reste bien moins écolo que de se faire 2-3 palettes de temps en temps.
D'un point de vue "économique" cette exigence de rapidité de livraison mais aussi d'étendue du catalogue (on aime bien commander chez des commerçants qui ont tout) pénalise beaucoup les petites entreprises. Car cela leur demande d'avoir beaucoup de stock comparé à la rotation de leur chiffre d'affaire. Beaucoup de stock cela signifie beaucoup d'argent immobilisé,  un grand batiment pour les stocker, mais aussi beaucoup de risque car le stock s'abime ou devient obsolète.
Dans les 20 dernières années, la vente à distance, mais aussi en magasin, c'est acharnée à avoir toujours plus de produits, livrés toujours plus vite, toujours moins cher, avec toujours plus de cadeau à la première commande. C'est ce que nous lui demandions, alors elle l'a fait.
La conséquence directe est, à leurs yeux, une hausse de la qualité de service. Seulement voilà, à mon sens, le service n'est pas uniquement de la logistique et du prix. On a oublié le conseil. Allez faire un tour chez Darty et demandez des conseils ....ça donne ceci:
- Je cherche un fer à repasser, pouvez vous me conseiller ?
- Oui alors vous avez celui là, ou sinon celui ci
- Et celui-ci qu'est-ce qu'il a de bien ?
- Ben il est à vapeur, et vous avez même un bouton pour envoyer de l'eau sur le linge
- Ok, bon et l'autre, il est bien ?
- Ah oui, il est bien aussi, d'ailleurs j'ai le même à la maison
- .....
Deuxieme épisode 5 ans plus tard
- Je cherche un frigo de telle marque ?
- je n'en n'ai pas aujourd'hui, mais je reçois des frigos demain
- ah oui, lesquels ?
- oh bah ça j'en sais rien, moi c'est la centrale qui envoie tout en fonction du stock du magasin, je sais ce que je reçois que en déballant les cartons....
Je vous passe les détails sur la qualité du conseil ou le vendeur allait tout simplement dans mon sens, sans essayer de comprendre mon besoin, juste pour me faire acheter le plus vite possible le produit sur lequel je semblais me décider. Quitte à dire tout et son contraire si je changeais de modèle 10 minutes après....
 

Bref, tout ça pour dire, qu'aujourd'hui grace au e-commerce et a la facilité de publier un catalogue, on a la chance de pouvoir retrouver en face de nous des vrais passionés, des vrais connaisseurs, des vrais conseillés. Souvent, plus le e-commerçant est petit, plus le conseil est bon. Car même l'assistante de gestion qui répond parfois au téléphone fini par connaitre la gamme de produit sur le bout des doigts !
La performance et la qualité de service d'un site internet mais aussi de tout commerçant, ne dépend donc pas à mes yeux que de la taille du catalogue, ou de la rapidité de livraison.
C'est pour cela que j'aime bien le nouveau site internet Aboneobio
Laurence Moulin nous propose de "nous abonner pour une année de produits à partager en famille sans contrainte"

Chez aboneobio on peut commander les articles à l'unité, mais on peut surtout passer une grosse commande pour l'année qui nous sera livrée en plusieurs fois, nous simplifiant la vie tout en allégeant la facture. La gamme de produit est large pourtant Laurence s'est concentré sur un petit nombre de fabricant pour créer un réel partenariat avec eux, mais aussi pour optimiser les couts logistiques (financier et environnementaux).
L'univers des produits est centré sur les produits cosmetiques et les produits d'entretien écologiques, en privilégiant les gros conditonnement.
En plus, les bureaux d'aboneobio sont à 10km de ceux d'un bureau sur la terre, alors forcément, entre voisin on s'aime bien. (D'ailleurs, amis entrepreneur écolo/sociaux, je vous invite à venir faire un tour sur Angers, il commence a y avoir un sacré réseau d'entrepreneur alternatif !)
Et vous que pensez vous de ce concept ? Des conseils à donner à Laurence ?

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Quotidiendurable 2242 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog