Magazine Cinéma

Novembre au cinéma- série de critiques

Par Ffred

Seconde et dernière série de critiques express afin d'écluser le retard dûe à mon absence. Retour à la normale très bientôt donc !

 Dans la vallée d'Elah * * * *

Après le grandiose Crash, Paul Haggis était attendu au tournant pour sa deuxième réalisation. Un scénario en béton, une mise en scène au couteau, à fleur de peau, où l'émotion jaillit à chaque scène, voilà ce qu'il nous offre aujourd'hui. Ajouté à cela une parfaite maîtrise de la technique qui fait que la forme est aussi réussie que le fond. Mais cette réussite ne serait pas totale sans ce casting de choc où chacun est absolument parfait. Tommy Lee Jones impérial comme à son habitude, Charlize Theron sobre, efficace et très convaincante, tout comme la grande Susan Sarandon malheureusement trop peu présente à l'image. Seconds rôles de choix aussi avec rien moins que James Franco, Josh Brolin ou Jason Patric. Assurément l'un des films les plus beaux, plus forts et plus poignants de l'année. Paul Haggis a réussi son examen de passage et confirme largement tous les espoirs mis en lui. A voir sans hésiter.

 Les promesses de l'ombre * * * *

Après le Paul Haggis, un autre chef d'oeuvre déboule sur les écrans pour nous donner un nouveau coup de poing dans le ventre et dans le coeur. Dans un style différent David Cronenberg signe ici un film aussi fort, aussi dur et aussi passionnant que le magnifique A history of violence il y a deux ans. De nouveau dans le rôle principal Viggo Mortensen n'en finit pas de nous étonner, il trouve ici certainement son rôle le plus physique, le plus fort et le plus beau de sa carrière. Une très grande performance. Vincent Cassel est au diapason de son partenaire, un rôle étonnant où il excelle vraiment en mafieux russe plutôt ambigu, c'était pas gagné mais il y est très convaincant. La cerise sur le gâteau vient bien sûr de Naomi Watts, délicieuse et si talentueuse depuis Mulholland drive, un choix de films toujours pertinent qui devrait lui donner une des plus belles filmographies (déjà bien entamée !) de ses prochaines années. Elle est sublime.

Courrez voir Les promesses de l'ombre. Il contient tout ce que l'on aime dans le cinéma : une mise en scène virtuose, un scénario abouti, une histoire forte, prenante, émouvante, des acteurs étonnants au top de leur talent...Si ça ce n'est pas un chef d'oeuvre...!!!

 Darling * * *

Voilà un film très particulier dont on ne ressort pas indemne. Beaucoup de choses très différentes s'y côtoient. Il y a de l'humour, de la poésie, des moments de grâce, de légèreté, et puis la violence, quotidienne, ordinaire, de plus en plus dure jusqu'à l'insoutenable. Si le film a quelques temps morts, quelques lourdeurs, il tient cependant en haleine et le destin de Darling nous prend aux tripes et l'on suit son parcours avec douleur et compassion. Inutile de dire que Marina Foïs trouve là son meilleur rôle et que cela devrait donner à sa carrière un nouveau sens et un nouveau départ. Une très belle et poignante prestation qui fera date. Guillaume Canet qui lui n'a plus rien à prouver offre un contre-emploi dur et peu habituel, mais il y est parfait aussi...Un beau film dur, âpre, violent, dérangeant, qui ne laisse pas indifférent. Un film décalé qui sort de l'ordinaire, qui secoue et nous sort de notre torpeur, de temps en temps ça fait du bien ! A voir au moins pour son actrice.

 Once * *

Avec tout le battage et les éloges dont le film était précédé, je m'attendais à mieux et c'est donc la déception qui domine. Je me suis passablement ennuyé, je n'ai pas adhéré à l'histoire ni à la destinée de ce duo. Les seuls moments de satisfaction et parfois de grâce sont les chansons. L'émotion passe uniquement dans ces moments là, ce qui est déjà pas mal, mais trop peu à mon goût.

 La chambre des morts * * *

Un thriller honnête qui n'évite pas les clichés et les facilités mais qui tient en haleine de bout en bout avec un bon suspens. La mise en scène est rythmée, rapide, le soufflet ne retombe jamais. Si certaines scènes sont tirées par les cheveux, la plupart sont assez effrayantes et même très flippantes. Sans faute pour le casting : Mélanie Laurent confirme tout le talent entrevu dans Je vais bien...Le reste des acteurs impeccables, avec un Gilles Lellouche qui s'affirme un peu plus à chaque film et commence à prendre une certaine place dans le cinéma français. Une sorte de Silence des Agneaux à la française, plutôt convaincant pour un premier film. A conseiller.

 

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ffred 143 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines