Magazine Société

Retour sur le 22 mars, l'appel de Daniel Cohn-Bendit

Publié le 23 mars 2010 par Bix

Je vais aller au delà des formules lapidaires dont je suis coutumier sur Twitter (genre là) et préciser ma pensée de manière plus nuancée. C'est pas très travaillé, plutôt des idées lancées comme ça.

Dany a raison de lancer le débat sur le mode d'organisation d'Europe Écologie. Le projet est certes important (cf. les États généraux de l'emploi et de l'écologie que je vous invite à signer), il est tout aussi nécessaire de savoir quels sont nos modes de fonctionnement interne (j'avais déjà dit que la forme importait, au sujet de la primaire à gauche). La démocratie ce sont les élections mais aussi les organisations que sont les partis politiques, quelle que soit leur forme : pyramidale, en réseau, autogestionnaire... Regardez l'UMP et sa façon de fonctionner, on comprend beaucoup de chose sur les habitudes de Sarkozy au pouvoir...

Cohn-Bendit se dit déçu des "Verts", mais il oublie quelques trucs :

  • le financement pubilc, ce sont les Verts,
  • les locaux (la Chocolaterie par exemple), ce sont les Verts,
  • la plus grande partie des militants, ce sont les Verts (à mon grand regret, avec des exceptions notables également).

Je ne veux pas jouer mon aigri, ni ne me sens dépossédé de quoi que ce soit. Mais c'est bien de savoir de quoi on parle.

Dans les grandes lignes de l'appel du 22 mars, je suis d'accord. Il nous est en effet impossible de continuer avec des comités paritaires verts/non-verts où on galère pour la partie "non-verts". Il faut des procédures démocratiques pour EE, en interne comme pour l'externe. La démocratie et la transparence des processus de décision sont indispensables, aussi bien pour les gens (les candidats aux élections, les dirigeants du mouvement, les porte-parole...) que pour le choix des idées (programme, stratégie électorale - union, primaires, etc.).


Appel du 22 mars de Dany Cohn Bendit
envoyé par Resistance2007. - L'info video en direct.

Pré requis : dépasser cette dichotomie entre les verts et les autres. Ne plus voir d'où on vient mais où on va ; Cohn-Bendit dixit.

Quelques remarques de forme, maintenant.

Je ne comprends pas très bien le sens de l'organisation de l'appel. DCB a popularisé le concept de pollinisation et il se retrouve à lancer un nouveau machin en plus des structures existantes. Pourtant, les blogs, comptes Facebook par centaines, le réseau EE.net sont autant d'espace qu'il était possible d'investir pour porter le débat. Encore heureux qu'il n'ait pas lancer un nouveau réseau social !

Il souhaite lancer des "comités Europe Écologie 22 mars", alors qu'on a déjà du mal à faire vivre des comités Europe Écologie "tout court", dont l'ossature est souvent fournie par des Verts !

La soirée au comptoir general était elle aussi antinomique avec les intentions affichées : un panel de stars qui parlent... et pas assez de place par dessus le marché ! Qui parlait récemment de parti vert amateur ?

Vraiment, je ne vois pas l'urgence absolue, il faut qu'on sache prendre un minimum notre temps. Avant d'éventuelles primaires de la gauche et des écologistes, seule la campagne des élections cantonales (qui n'occupera pas trop les rédactions parisiennes) est au programme et il s'agira de ne pas l'oublier et négocier chèrement des cantons ou décider de faire campagne sérieusement dans la moitié du territoire où se déroulent des élections.

Vraiment, prenons le temps de discuter, de la réflexion collective. Il ne sert à rien de se précipiter dès le lendemain des élections. Ne pas laisser retomber la dynamique, ok, mais aller trop vite, non.

Je comprends d'autant moins la précipitation de Cohn-Bendit et son agitation "anti-Verte" alors qu'un texte signé par une quarantaine de figures (dirigeants ou élus Verts historiques, nouveaux venus des européennes ou des régionales ainsi que... Cohn-Bendit lui-même !). Ce texte a l'intelligence d'appeler au débat dans les structures existantes : partis organisés (Verts, Cap21 qui devrait nous rejoindre en juin prochain, MEI...), les comités locaux, le réseau social et tous les blogs (dont celui de votre serviteur), réseaux sociaux divers et variés. Il refuse également la double appartenance, posture intenable dans la mesure où même si on l'accepte, le parti d'origine de la personne à double-carte refusera cette double appartenance.

Voilà, les commentaires vous sont ouverts, profitez-en.


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bix 96 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine