Magazine Culture

Alhadra et Jadba : un genre de danse et de chant soufis

Publié le 23 mars 2010 par Bakrim76

1

Le danse spirituelle, Alhadra et Jadba, est-elle une thérapie psychique ?

  C'est ce que croient les peuples arabes ou les Marocains, de cette musique .
Ce qui est original, ici, c'est qu' il y a la flûte . Cette flûte à l'orientale différencie cette musique .
Les rythmes, aussi, sont des rythmes de la musique populaire qui est beaucoup utilisée par des soufis .
C'est une musique qui mobilise le corps et l'esprit . C'est ce que cherche un soufi . Trouver un chemin . Mais pas à l'aide des drogues et de l' herbe fumée comme le  croient les peuples indiens .
La musique ici est une drogue qui aide à trouver le chemin vers les esprits . Chez un soufi musulman vers le Dieu .

  Le soufi cherche une route spirituelle unique, propre à lui ,qui lui convient personnellement  . La musique est un lien entre les pieux  qui rassemble les esprits dans un mouvement commun et dans un air, aussi .

  La flûte était le symbole du Diable dans la culture arabe traditionnelle et aussi chez les croyants car il a l'effet d'occuper les gens dans un jeu et qui leur fait oublier le rôle pour lequel ils sont sur terre .Ce rôle qui est la prière tout le temps qu'ils peuvent .

   La vie terrestre n'est qu'un passage pour la vie éternelle . Le rôle d' un croyant c'est de prier le temps de son pouvoir sans excès . Mais la musique peut être un moyen de distraction qui occupe . La musique était utilisée dans des lieux que la religion n'autorise pas pour les fidèles .

    La flûte, comme la musique, est devenue , avec les soufis , un moyens pour arriver à trouver Dieu . Elle fait réveiller le rythme et le sens du fond de nos âmes dans la prière .

     Cette musique-là est une musique unique dans son genre . Qui a commencé à disparaître dans les villes marocaines . Car elle était présente dans les campagnes et les moussems qui se trouvent le plupart du temps aux limites des campagnes .

      Les disciples de cette musique ont commençé à devenir de moins en moins nombreux . Elle est devenue plus spectaculaire . On a commencé a voir sa présence comme des traces de culte dans les chansons modernes et de temps en temps dans des rencontres . Ce qui montre que l'effet de cette musique n'était pas par le biais du hasard .

      Je vous souhaîte bonne découverte et bonne écoute :

Abdelkarim Belkassem
Rouen France , Safi Maroc

photo_927980_M


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Bakrim76 3054 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte