Magazine Société

Curieuse la vie

Publié le 26 septembre 2009 par Curieux2010
Curieuse la vie
“C’est là que tous les matins, je m’assieds, regarde vers le nord, et pense en souriant à tous ceux que j’aime, là-bas, tous là-bas…«Renée Wathelet»
Une blogueuse assassinée. Je ne la connaissais pas, je ne l’avais jamais lu. Mais tout comme moi et comme des milliers d’autres, elle aimait écrire sur le net et partager avec ses lecteurs, souvent de purs inconnus, des opinions, des histoires de voyages ou simplement une photo. Elle s’était installée paisiblement sur une petite île du Mexique sans savoir que son destin l’y attendait et lui enlèverait la vie, sa vie. Non, je ne connaissais pas cette femme que ses amis appelaient sympathiquement «la nomade».
Suggestion site : http://endirectdesiles.com/
Curieuse la vie
«La vie est propre à celui qui la vit» Nelly Arcans
L’auteur Nelly Arcan c’est enlevé la vie à l’âge de 36 ans. Comment une femme pleine de talent, intelligente et jolie peut en arriver là? J’ai terriblement de difficulté avec le suicide. Quel est se mal de vivre qui pousse les gens à en finir avec la vie? À rejeter du revers de la main tous ceux qu’ils aiment, tout ce qu’ils ont accompli. Le suicide n’a ni sexe, ni âge. Il frappe sans distinction de fortune ou de classe. Nelly Arcan avait tout pour réussir, du moins nous voulions le croire, mais elle, y croyait-elle? Son dernier ouvrage «Paradis clé en main» traitait justement du suicide. Mais contrairement à elle, son personnage principal a choisi la vie. Nelly Arcan a choisi de fermer son cahier de note et son crayon. Nelly Arcand n’avait plus rien à nous dire. La chose la plus importante qu’elle voulait dire à ses lecteurs, elle vient de le dire.
Suggestions lecture : «Putain» publié en 2001
Suggestions lecture : «Folle» publié en 2004

Curieuse la vie«La liberté n'est pas une marque de yogourt» Pierre Falardeau
Pierre Falardeau, cinéaste, écrivain et indépendantiste, n’est plus, il c’est éteint hier des suites d’un cancer. Pour ceux qui ne le connaissait pas, Falardeau fut un de nos grands cinéastes qui laissera dans la cinémathèque des films comme : «15 février 1839», qui relate les dernières 24 heures de deux Patriotes de 1837 dont Chevalier de Lorimier qui fut pendu au Pied du courant. Puis «Octobre» qui raconte l’histoire du Front de libération du Québec (FLQ) en 1970 et plusieurs autres. Les plus jeunes se souviendront de «Elvis Gratton I, II, III» Ces comédies dramatiques lui ont servi à financer ses autres réalisations. Pour la télévision il n’a réalisé que la première saison de «Elvis Gratton». Reconnu pour ses opinions franches et cinglantes, dont celle lors du décès de Claude Ryan, journaliste et ancien premier ministre du Québec. Malgré le fait qu’il ne faisait pas l’unanimité au sein des souverainistes, la cause perd un grand défenseur du Québec et de son indépendance.
Adieu Pierre et merci!
Suggestions site: Pierre Falardeau : Le blogue - Octobre
Suggestions site: Pierre Falardeau : Le blogue – L’enterrement du Bonhomme Carnaval
Curieuse la vie
Bilan de santé de «Sucre d’eorges»
Fidèlement je prends tous les jours mes prises de sang et ma lecture principale est maintenant le dos des boîtes de céréales ou les étiquettes de pots de confiture. Ma vie est devenue une calculatrice ou tout ce mesure en gramme ou en pourcentage. Bref le moment le plus agréable de mes journées est celui ou assis dans un coin du salon, recroquevillé sur moi-même, je déguste jalousement mes deux biscuits secs. À suivre.
Santé en chiffres au 26 septembre 2009. Sucre : 9.8 – Pression : 135/70 – Poids : 162,6

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Curieux2010 40 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine