Magazine Concerts & Festivals

Les Black Eyed Peas à Bercy

Publié le 07 juin 2010 par Axeley

Les gens sont dingues. 15h, nous arrivons et la file d’attente est déjà impressionnante. Le résultat étant que nous nous retrouvons au milieu de la fosse de bercy. On sent déjà l’attirail caché derrière le rideau noir, mais c’est un pauvre mec derrière sa platine qui passe quelques titres pour nous chauffer. Puis vient Cheryl Cole, ex-chanteuse des Girls Aloud. Et vas-y que ca bouge de partout. Quelques danseurs sur-magnétisés assurent un décor ma foi pas mauvais mais profondément ridicule. La musique de Cheryl n’est pas désagréable dans le fond (personne ne pourra remplacer Mademoiselle K dans mon cœur), mais tout est sur-lissé, on croirait se taper l’album au supermarché. Bref, ça se termine assez vite, avec tout ça je suis heureuse d’avoir pensé à mes boules quies.

Black Eyed Peas @ Bercy (04/06/10)

On attend un petit moment l’arrivée des Black Eyed Peas. Déjà je dois l’avouer j’adore les BEP, pour moi c’est l’accomplissement de la musique du peuple (à paraître snob, je le suis). ça bouge, c’est pop, c’est rap, c’est funk, c’est même electro. Bref, comment pourraient-ils décevoir ?

Ben je me le demandais jusqu’à samedi soir. Pour commencer ce show (car ce sera bel et bien un show ce soir), les BEP se sentent obligés de nous montrer de quoi leur machine est capable (de quoi rassurer les investisseurs que leur argent soit bien placé). Et avec tout ce gros machin, j’y croyais presque. Je me disais "ce soir, ça sera la soir où je vais pouvoir parler des BEP sur mon blog, que les indie rockers comprendront qu’il y a du bon dans chaque groupe même s'il passe sur NRJ trois fois par heure".

Puis ils entament Let’s Get It Started et c’est le désenchantement. Bizarrement, ça me fait le même effet qu’au concert de Yuksek : le public est surexcité, l’ambiance est exceptionnelle mais la musique ne donne en aucun cas envie de bouger. La différence c’est que Yuksek s’est un peu rattrapé. Le show est exceptionnel, disons le clairement ; ca brille de partout : c’est tout ce dont on rêve de Bercy. Les tubes de "E.N.D" s’enchaînent mais aucune émotion n’en sort. Même la sublime "guiltypleasure" Meet Me Halfway est enfouie dans les cris d’autiste de Fergie.

Fergie, le maillon faible d’ailleurs. Autant elle ne chante pas si mal que l’on dit, autant elle ne sert strictement à rien. On s’apercevra d’ailleurs tres vite que le seul à valoir vraiment le coup dans tous ce bazar, c’est bien Will.I.am, et ça se confirmera très vite lorsqu’il entamera son rap, qui ma foi fut la seule partie du concert où j’ai senti quelque chose d’un peu musical.

Mais une fois terminé, les festivités reprennent. L’arrivée des solos est la bonne excuse pour encore une fois nous montrer leurs couilles en or (moto à la Tron, les danseuses en robots de Metropolis ou la grosse influence daft punkienne dans les costumes, ça c’est le bon côté de la force). Miracle once again : Will.I.Am en mini DJ set. Mis à part le malheureux écart de goût avec Michael Jackson (quoi que l’on me dise je ne le supporte pas), il n’hésite pas à enchaîner Song 2, Sex On Fire (bon ok, mais c’est toujours du KOL), et finira par mettre le clip de I’m In The House. Pump it arrivera un peu à se démarquer, tandis que Don’t Lie et Shut Up seront d’une banalité affligeante. Where Is the Love ? sera joli mais pas du tout émouvant. Ils finiront leur concert par I Gotta Feeling, mouais quoi.

Ce concert ne remet pas en cause leurs albums plutôt bons, ni leur talent qui est certainement là quelque part, ce concert remet en cause une machinerie diaboliquement mise en place par un effet de masse inflationniste. En fait, on se rend vite compte que ce n’est pas tous ces beaux effets, ni même la musique qui a tenu ce concert jusqu’au bout, c’est l’amour d’un public. C’est même plutôt impressionnant de voir à quel point le public peut transcender un concert qui n’avait rien (ou en tout cas pas les bons éléments) au départ en une sorte de communion inter-bercy magistrale et à ce jour inégalée parmi les concerts auxquels j’ai assisté. En somme, un concert plus impressionnant que bon.

Setlist (20 mai)

  1. Let’s Get It Started
  2. Rock That Body
  3. Meet Me Halfway
  4. Alive (snippet)
  5. Don’t Phunk with My Heart
  6. will.i.am Freestyle
  7. Imma Be
  8. My Humps
  9. Missing You
  10. Bebot (Apl.de.ap solo)
  11. Mare (Apl.de.ap solo)
  12. Rocking to the Beat (Taboo solo)
  13. Fergalicious (Fergie solo)
  14. Glamorous (Fergie Solo)
  15. Big Girls Don’t Cry (Fergie solo)
  16. Will.I.Am DJ set
  17. Video Interlude
  18. I Am In The House
  19. Pump It
  20. Don’t Lie
  21. Shut Up
  22. Where Is the Love?
  23. Encore:
  24. Party All the Time (Intro)
  25. Boom Boom Pow
  26. I Gotta Feeling


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

LES COMMENTAIRES (1)

Par Parisgayzik
posté le 28 juillet à 10:18
Signaler un abus

Résumé sympa.

Nos avis sur le concert avec photos : Black Eyed Peas à Bercy

A propos de l’auteur


Axeley 3 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte