Magazine Football

CdM : L’Espagne règne sur la péninsule ibérique

Publié le 30 juin 2010 par Ptimek

CdM : L’Espagne règne sur la péninsule ibérique

Dans cette alléchante affiche des 8e de finale, l’Espagne s’est qualifiée au dépend du Portugal (1-0), sans panache.

On nous avait annoncé un spectacle de haut vol entre l’Espagne et son jeu inspiré du FC Barcelone d’un côté et le Portugal avec un Cristiano Ronaldo au sommet. Malheureusement pour les spectateurs, la défense a trop souvent pris le pas sur l’attaque et a offert un match fermé, entre 2 prétendants au titre.

La crispation de l’enjeu
Le hasard du tirage nous offrait un 8e de finale qui, sur le papier, pouvait ressembler à une finale avant l’heure. Nos ardeurs ont rapidement été calmées pas le verrouillage défensif mis en place par Carlos Queiros côté portugais.

Le Portugal a joué pour ne pas prendre de buts, un peu contre nature, oubliant son potentiel offensif entraperçu face à la Corée du Nord. Il en fallait pas plus à Cristiano Ronaldo pour passer à travers de son match, voulant sans cesse faire la différence à lui seul.

L’Espagne installe son jeu sereinement
En refusant le jeu, le Portugal a laissé l’Espagne pratiqué son jeu, celui de la passe à 10, et des décallages façon Xavi ou Iniesta. Sans se presser, les joueurs de la Roja ont fait tourner le ballon au mieux, face aux peu d’espaces laissés par les portugais, se créant quelques occasions.

Une nouvelle fois, l’équipe dirigée par Vicente Del Bosque s’en est remise aux pieds de David Villa pour assurer sa victoire. Le néo-barcelonnais n’a pas été très dangereux mais aura concrétiser une de ses rares occasions, en 2 temps. Il rejoint donc l’argentin Gonzalo Higuain à la tête des buteurs de la Coupe du Monde avec 4 buts. Le slovaque Vittek est également à 4 buts mais étant éliminé il ne risquera pas d’améliorer son score.

En Quart de finale, l’Espagne affrontera le Paraguay qui s’est qualifié face au Japon (0-0 ; 5 tab à 3), au bout du suspens d’une séance de penalties et au bout de l’ennui.

Dans cette inédit 8e de finale face à 2 philosophies de jeu bien distinct, ce son les sud américains avec leur façon si particulière d’endormir leur adversaires qui l’ont emporté. Une nouvelle fois, l’enjeu a pris le dessus sur le jeu, car la qualification pour les quarts de finale promise au vainqueur était une première pour le Paraguay ou le Japon. C’est le malheureux Yuichi Komano qui rate son penalty et qui offre ainsi la victoire au Paraguay

On connaît désormais tous les quarts de finale, que l’ont qualifiera de très déséquilibrés :

Pays-Bas – Brésil
Argentine – Allemagne
Uruguay – Ghana
Paraguay – Espagne


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Ptimek 818 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines