Magazine Culture

L’ombre du vent - Carlos Ruìz Zafón

Par Elora

http://www.renaud-bray.com/ImagesEditeurs/PG/696/696941-gf.jpg
(Le Livre de Poche, 8,00€, 636 pages)
ISBN : 2-253-11486-3

L'auteur : Carlos Ruiz Zafon biographie
Prix planeta 2004 

Dans le Barcelone de l’après-guerre civile, « ville des prodiges » marquée par la défaite, la vie est difficile. Par un matin brumeux de 1945, un père emmène son fils de 10 ans (Daniel, le narrateur) dans un lieu particulier : le Cimetière des Livres Oubliés. Il va devoir se livrer à un rite particulier : adopter un livre. Il tombe alors sur un volume de l'Ombre du vent. Daniel veut en savoir plus sur l’auteur et ses recherches vont changer le cours de sa vie. ce livre revenu à la lumière devient l'objet de multiples convoitises, et entraîne son possesseur à travers une Barcelone de secrets, à la poursuite d'un auteur maudit ...  

Je ne remercierai jamais assez mon prof de Littérature d’avoir conseillé ce livre.
Après plusieurs titres remarqués, Carlos Ruiz Zafón a contaminé bon nombre de ses compatriotes puis les Allemands. Le voici qui débarque en France. Et personne ne peut y résister à ce petit chef d‘œuvre.

L’Ombre du Vent est prodigieusement bien raconté. L’auteur a un grand talent, c’est évident. Vous êtes plongés dans le livre (et l’histoire) dès les premiers pages…et vous n’y échapperez pas de si tôt.

Carlos Ruiz Zafón nous tient en haleine jusqu’aux dernières pages…Ne croyez pas découvrir le dénouement avant la fin. Entre temps, vous déambulerez pendant 40 ans dans ce beau et tortueux Barcelone d’avant-guerre. Vous serez tombé amoureux, vous aurez aperçu des spectres, assisté à la résurrection d’un clochard, au franquisme, à l‘anarchisme…Une superbe histoire de la vie, en bref. Les plus sensibles pourront mourir de peur.

Une fois refermé, le livre ne nous quitte pas tout de suite…mais on se rend compte que l’auteur utilise les vieilles recettes du fantastique. Cependant, aucune comparaison avec d’autres auteur n’est possible. Il a un truc en plus, le sien ! Ruiz Zafón joue merveilleusement bien avec le temps - le livre traverse la guerre avec brio -, avec les mots et avec les sujets les plus poignants sans tomber dans le pathétique.

Peu importe la longueur du livre et si le livre est un livre « tous publics », quand le lecteur est lancé dans les ruelles du quartier gothique de Barcelone.

Lecture : Février 2009

Relecture : Avril 2010
Cette relecture a été décevante. Je n'ai pas été prise comme lors de ma première lecture. Finalement, pour apprécier ce livre comme il faut, il est nécessaire d'être vierge de toute appréhension, de toute idée....


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Elora 42 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossiers Paperblog

Magazines