Magazine

Du genre des soldes par Lady Pénélope

Publié le 01 juillet 2010 par Orange Mecanique & Lady Penelope
Du genre des soldes par Lady PénélopeLes soldes. Le mot magique qui fait frétiller les cartes de crédit des fashionistas et transpirer leurs banquiers. Période d'extase ou d'angoisse, selon que l'on trouve, ou non, l'objet du délire désir. Les commerçants doivent eux se réjouir de pouvoir, enfin, se débarrasser de leurs collections printanières (la saison n'ayant pas été répertoriée par les dieux de la météo pour le millésime 2010). Après une petite semaine d'été, bientôt fleuriront peaux lainées et autres robes ascendant cachemire.L'heure de soldes a sonné. Féminin ou masculin, le genre des soldes appelle le même questionnement deux fois par an. Un, une ? La plupart des slogans ne prennent pas le risque de l'erreur d'accord et utilisent des adjectifs à forte valeur de neutralité ajoutée : soldes monstres, terribles, incroyables...Au final, et parce qu'il n'est pas interdit de se renseigner, il semble bien que solde soit bien un terme définitivement masculin mais soi disant une occupation majoritairement féminine. Y aurait il eu confusion ou amalgame ? Je n'ose y penser vu le nombre de messieurs que j'ai croisés dès potron-minet pour traquer une paire de chaussures... Si si on vous a reconnus ne niez pas !Peu importe, l'essentiel est de trouver chaussure à son pied, sac à son bras, robe à son épaule, panier de ses rêves (oui je pense à toi Méca !) ou encore coup de folie (ça y est c'est fait, j'ai craqué... aucune volonté je vous dis...). Vu la saison calamiteuse, l'offre est impressionnante, tant concernant le choix des modèles que les tailles disponibles. De quoi faire les soldes, au masculin ou au féminin, mais toujours au pluriel !

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

Dossier Paperblog