Magazine Poésie

Le grand bonheur, le bonheur doux (Attila Jozsef)

Par Arbrealettres
Le grand bonheur, le bonheur doux (Attila Jozsef)


Le grand bonheur, le bonheur doux,
pesant deux quintaux, je l’ai vu.
Sur l’herbe austère de la cour
tanguait son sourire crépu.
Dans la flaque tiède étendu
il grogna vers moi, et le jour
caressait, hésitant, ses rudes
soies blondes – je le vois toujours.

(Attila Jozsef)


Illustration



Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Arbrealettres 2788 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine