Magazine Politique

Brigitte Girardin et le besoin de projets

Publié le 01 juillet 2010 par Exprimeo
A près de 660 jours du premier tour de la présidentielle, Brigitte Girardin, Secrétaire Générale de République Solidaire, construit méthodiquement l'organisation du nouveau Mouvement de Dominique de Villepin. C'est une séquence temps intéressante et instructive qui se déroule actuellement à l'écart des caméras. La Secrétaire Générale du nouveau Mouvement de Dominique de Villepin construit l'organisation de ce nouveau parti politique. Même si les informations disponibles sont très parcellaires, quelques lignes majeures se dessinent progressivement. Tout d'abord, une nouvelle fois, cet enjeu montre la spécificité du ticket Villepin-Girardin. C'est le seul parti qui dispose d'un numéro 2 avec une expérience aussi élevée des hautes fonctions dont des responsabilités ministérielles et qui fonctionne dans une telle complémentarité claire et confiante. Les tickets des autres partis naissent d'accords politiques, de paris du second sur une prochaine échéance électorale (Xavier Bertrand à l'UMP et ... 2017). Là, à l'opposé de telles conjectures politiciennes, Brigitte Girardin effectue les choix dans "l'efficacité pour Dominique". Ensuite, une nouvelle fois, celle qui fut hier avec succès la Présidente du Club Villepin, démontre une méthode simple : le respect des étapes dans le calme. Il n'y a pas de précipitation à publier un organigramme qui ne serait pas solide. Il vaut mieux attendre pour arbitrer dans le dialogue et la réflexion. Cette épreuve du terrain montre bien, si besoin était, combien le clivage avec l'actuelle équipe présidentielle peut être profond. Les méthodes sont différentes en faisant appel à des règles claires du côté de l'ancien Premier Ministre. Mais surtout, les tempéraments sont fondamentalement différents : pas question de céder à la précipitation. Enfin, cette étape laisse apparaître que le défi principal de la formation politique qui est la dernière née réside dans le besoin de projets. Un double besoin : - le projet pour tous les français afin que la rigueur ne soit pas l'éclosion des égoïsmes sans fin, - le projet pour une nouvelle formation qui doit rendre de la crédibilité à l'engagement public. C'est à ce double défi que ce Mouvement sera probablement jugé dans une dizaine de mois au moment où son leader enregistre une nouvelle progression de 2 points dans le sondage Sofres-Figaro Magazine publié ce jour.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Exprimeo 5182 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazines