Magazine Société

Au-delà du handicap

Publié le 01 juillet 2010 par Toulouseweb
Au-delà du handicapEric Deluy, pilote Ť emblématique et exemplaire ť.
Nous voici, pour quelques instants, ŕ des années-lumičre du brouhaha de la Ťgrandeť actualité aéronautique, pour un petit moment de bonheur simple, dans le souffle des hélices et le bruissement des planeurs. La scčne se déroule dans un décor provençal baigné de soleil, sur l’aérodrome de Vinon-sur-Verdon. Une assemblée sympathique y célčbre la licence de pilote instructeur de planeur d’Eric Deluy. Ce devrait évidemment ętre un non-événement ne justifiant męme pas un entrefilet dans Var-Matin ou dans La Provence. Et, pourtant, c’est un moment important.
Eric Deluy, jeune pilote habité par une vraie passion, a perdu l’usage des jambes ŕ la suite d’un accident survenu lors d’un vol d’épandage agricole. Il n’a pourtant pas imaginé un seul instant qu’il poursuivrait sa vie en fauteuil roulant ou sur des béquilles mais, en un premier temps, il n’a pas espéré pour autant retrouver Ťl’étrange bonheur de volerť (1), si ce n’est en passager inerte. Puis sont intervenues de belles rencontres, pleines d’amitiés et de volonté de changer le monde – ou plus exactement les réglementations.
Il ne suffisait évidemment pas d’équiper quelques avions et planeurs de malonniers (2) pour contrer le destin et résoudre les difficultés. Parce que les bonnes volontés se sont rencontrées au bon moment, un mouvement d’action et de réformes s’est mis en place, trčs naturellement. Il s’est structuré autour de l’Association de gestion des fonds d’insertion pour les personnes handicapées (Agefiph), la direction générale de l’Aviation civile (DGAC), la Fédération française de vol ŕ voile, l’Association aéronautique Vinon Alpilles (AAVA), l’Association Castel-Mauboussin.
Un autre handicapé moteur, Eric Dabas, avait déjŕ été lâché sur avion puis planeur ŕ malonnier, ouvrant des horizons nouveaux ŕ de jeunes pilotes qui se croyaient ŕ tout jamais cloués au sol. Mais, cette fois-ci, une nouvelle étape a été franchie grâce ŕ une avancée Ťemblématique et exemplaireť, pour reprendre les termes de François Atger, de l’Agefiph. Il s’agit d’une réussite qui rayonne bien au-delŕ du petit monde de l’aviation légčre et sportive dans la mesure oů elle contribue ŕ changer le regard sur le handicap et peut aider ŕ éradiquer la discrimination. Eric Deluy n’en demandait pas tant mais le voici, bien malgré lui, hissé au niveau d’exemple ŕ suivre.
Maxime Coffin, chargé de l’aviation Ťgénéraleť au sein de la DGAC, est venu ŕ Vinon pour profiter de ce moment de grande cordialité. Ť C’est un point d’étape mais il reste beaucoup ŕ faire ť, s’est-il empressé de souligner. Didier Haus, vice-président de l’AAVA a dit pour sa part la difficulté ŕ ne pas surprotéger les Ťhandisť et, en męme temps, ne pas les ignorer. Un équilibre délicat que connaît bien Dominique Lance qui a patiemment monté les dossiers de l’Agefiph et qui espčre beaucoup plus encore pour l’avenir.
Il fallait de dire haut et clair. Ne serait-ce que pour nous rassurer, rappeler urbi et orbi que l’aviation n’a en rien renié ses belles origines, qu’elle compte toujours dans ses rangs de nombreux passionnés capables de transmettre des élans de générosité, de camaraderie et la volonté de partager. Eric Deluy, son ami Eric Dabas, rejoints par d’autres, portent des responsabilités dont ils peuvent ętre fiers. Et nous nous devons de leur dire merci.
Pierre Sparaco - AeroMorning
(Photo: M.S.)
(1) Cette belle expression est de la championne de voltige Catherine Maunoury.
(2) Malonnier : ce néologisme qualifie l’équipement qui permet de supprimer les palonniers et de piloter sans l’usage des pieds.

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Haïti : au-delà des effets d'annonce

    Haïti au-delà effets d'annonce

    A que les Etlorsats-Unis profitent du chaos consécutif au tremblement de terre pour envahir et occuper Haïti, comme ils le firent de 1915 à 1934, la presse... Lire la suite

    Par  Tanjaawi
    SOCIÉTÉ, SOLIDARITÉ
  • Salaire de Proglio: au delà des limites, la raison abdique

    Salaire Proglio: delà limites, raison abdique

    Aussi sûrement que deux et deux font quatre : le « marché » séculier intriqué dans son gant de velours des « possédants » s’est rétabli. Lire la suite

    Par  Oldchaps
    SOCIÉTÉ
  • Partouche au grisbi !

    Partouche grisbi

    C'est avec consternation et inquiétude que les milieux patronaux ont appris cette triste nouvelle : "Patrick Partouche, patron du groupe de casinos qui porte so... Lire la suite

    Par  Despasperdus
    CULTURE, SOCIÉTÉ
  • Invitation au voyage

    Comme le pollen sauvage qui flotte aux quatre vents Je lâche parfois la bride à mon inspiration Les mots qui se bousculent me laissent le sentiment Que de fou j... Lire la suite

    Par  Lonewolf
    CULTURE, SOCIÉTÉ, TALENTS
  • La désunion au MoDem

    désunion MoDem

    Faut-il se le cacher plus longtemps?Le Mouvement Démocrate est dans un bien piètre état. Crédité d'à peine 4% d'intentions de votes dans les sondages récents, l... Lire la suite

    Par  Nemo
    FRANCE, HUMEUR, POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Au-delà du combat : Anticiper les nouvelles menaces

    « Le conflit sera gagné par l’adhésion de la population, non par la destruction de l’ennemi. » Cette redéfinition des buts de guerre en Afghanistan par le... Lire la suite

    Par  Infoguerre
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Les TGV au ralenti

    La SNCF a fait état du taux de régularité des TGV et autres Teoz (les anciens trains Corail rebaptisés) : un train sur cinq a subi un retard de plus de cinq... Lire la suite

    Par  Gommette1
    SOCIÉTÉ

A propos de l’auteur


Toulouseweb 6475 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine