Magazine Bien-être

L’huile de figue de Barbarie

Publié le 02 juillet 2010 par Aromatic1953

L’huile de figue de BarbarieL’huile de figue de Barbarie, obtenue par pression des graines contenues dans le fruit d’un cactus, est riche en acides gras insaturés, en stérols et en vitamine E. Elle a des propriétés antioxydantes, réparatrices et anti-âge : on l’utilise en soins de la peau, pour lutter contre le vieillissement cutané et la perte de fermeté.

La plante

Le figuier de Barbarie, Opuntia ficus indica, est un cactus originaire d’Amérique du Sud (Mexique notamment). On le rencontre en abondance dans les régions méditerranéennes. Ses fruits, les figues de Barbarie, sont comestibles, on en trouve parfois dans le commerce. Ses cladodes (ou « feuilles »), semblables à des raquettes, sont utilisés en phytothérapie, comme complément alimentaire aide-minceur : la plante est alors appelée Nopal.

Nous nous intéressons ici à l’huile qui est extraite de la multitude de petits pépins que renferment les figues de Barbarie. La teneur en huile de ces graines étant très faible (5%), il faut près de 800 kg de fruits pour obtenir un litre d’huile, ce qui explique son prix élevé. On trouve aussi du macérât huileux de figue de Barbarie ou de fleur de figuier de Barbarie, nettement plus économique, mais aussi moins actif.

Principes actifs

L’huile de graines de figue de Barbarie contient des acides gras insaturés (notamment de l’acide linoléique, de la famille des oméga 6, à des teneurs avoisinant les 60%, et de l’acide oléique, ou oméga 9, pour un peu moins de 20%). Elle renferme aussi de fortes teneurs en tocophérol (ou vitamine E, antioxydante) et en stérols.

Le macérât huileux, lui, contient des caroténoïdes (puissants antioxydants), ainsi que des acides gras de nature variable, et éventuellement de la vitamine E, selon la nature de l’huile végétale utilisée pour la macération.

Propriétés et utilisations

  • Lutte contre le vieillissement cutané (prévention et atténuation des rides et ridules, amélioration de la fermeté et de l’élasticité des peaux matures) ;
  • Régénération cutanée (crevasses, cicatrices, gerçures, sécheresse cutanée, peau abîmée…).

Sous quelle forme ?

L’huile de graines de figue de Barbarie peut s’appliquer sur le corps et le visage (notamment le contour des yeux), pure ou mélangée à une autre huile végétale, ou encore intégrée à une crème de soin ou un sérum restructurant.

On trouve aussi de nombreux soins renfermant de l’extrait de figue de Barbarie (sous forme d’extrait végétal ou de macérât huileux : huile sèche Périlla et Figuier de Barbarie Eumadis, crème nutritive Melvita…).

Idée

Le prix de cette huile étant élevé, plutôt que de l’utiliser pure, vous pouvez préparer votre élixir de beauté « maison » en mélangeant de l’huile de graines de figue de Barbarie (environ 10%) à une ou plusieurs autres huiles végétales ou macérâts huileux : macérât de figue de Barbarie ou de calendula, huile de jojoba, d’avocat, de rose musquée, d’onagre, de germe de blé…


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Aromatic1953 1755 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte