Magazine Culture

Bernard Werber - Le livre du voyage

Publié le 02 juillet 2010 par Lonewolf

41 B2lhFrKL._SL160_

Lorsque Bernard Werber auteur à succès de nombreux ouvrages nous propose un livre concept, j’ai envie d’être pris par la main, emporté et surtout j’ai envie qu’on me surprenne, qu’on me laisse coi, que je sois comme assommé, bref je veux en prendre plein les yeux.
Bon alors si je commence comme ça on aura compris qu’on n’est pas vraiment arrivé à ce résultat là n’est ce pas?
Alors oui l’idée est amusante. Proposer un livre concept/expérience qui se lit d’une traite sur environ 1h30 à 2h00, qui se propose de faire ce que vous faites habituellement sans qu’on vous le demande à savoir vous guider dans votre imaginaire et dans votre esprit.

En fait l’idée est la suivante, prenons le livre comme objet, mettons qu’il a une sorte d’âme et qu’il va vous proposer de faire un voyage, c’est d’ailleurs le titre du livre n’est ce pas.
Le voyage sera un voyage intérieur, mais attention l’idée est que vous jouiez le jeu jusqu’au bout, que vous suiviez le cheminement qu’il va vous proposer et ce sans jamais rechigné à faire ce qu’il vous proposera de faire.
En fait il va simplement vous faire prendre conscience de votre part d’imaginaire, de votre capacité à créer, ressentir, percevoir, concevoir en dehors même des sens et des habituelles perceptions humaines.
Bon alors le concept est amusant, l’idée est traitée de manière très convenable, le livre devenant un peu, petit à petit la petite voix qui nous accompagne dans le voyage, qu’on entend dans son esprit sans réellement l’entendre.

Oui mais… Bin oui on sent bien que je ne suis que moyennement emballé par tout ça… Oui mais voilà, à trop vouloir guider le lecteur, à vouloir proposer un voyage qui soit riche et palpitant, et bien on en vient presque à faire l’effet inverse.
Comment ça allez vous dire? Et bien pour le lecteur qui n’arrive pas à créer dans son esprit les images de ce qu’il lit, et il y en a beaucoup, pour ceux qui n’ont pas cette capacité de ressentir, de faire abstraction et bien ce livre est un guide et je dirais même un bon guide vers ces émotions là.
Même si le résultat n’est pas forcément acquis pour autant, le cheminement, la technique et tout le nécessaire pour tenter d’y arriver est bien là présent entre les pages de ce petit ouvrage.
Mais c’est pour les autres que le bât blesse en fait. En effet si tant est que vous ayez cette capacité naturelle d’évasion, de création, d’imagination et bien ce livre vous paraitra presque trop restrictif, trop directif, alors qu’on voudrait pouvoir aller dans telle direction, il nous prend par la main et nous force à suivre un autre chemin.

Bien entendu c’est le principe même du livre et je ne peux pas imaginer qu’il en soit autrement ou que le livre puisse avoir plusieurs niveaux de lecture. Mais il est vrai qu’une certaine frustration se fait jour assez rapidement.
D’autant plus qu’on a presque l’impression assez vite de savoir où on va, de comprendre le concept et d’avoir l’impression que même le plaisir de la découverte, de la surprise se délite petit à petit pour ne plus laisser que le long et lent voyage entre les pages.
Pour autant il se crée une sorte de lien entre le livre et le lecteur. Qu’on se sente brimer n’empêche une sorte d’intimité, et c’est amusant de voir comment Werber a réellement insufflé une sorte d’âme à son ouvrage.
Un petit livre que je pourrais offrir à quelqu’un qui n’aime pas lire ou qui ne prend pas plaisir à lire parce qu’il a du mal à lâcher prise et à se laisser emporter dans les mots. Mais un livre que je n’offrirais pas à un lecteur régulier qui sait se laisser emporter sur les flots littéraire sans difficulté.

Venez réagir sur le forum


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

  • Anthologie permanente : Bernard Noël

    Important évènement éditorial : P.O.L. entreprend la publication des œuvres de Bernard Noël (voir ici dans Poezibao). Le premier volume, Les Plumes d’Éros, est... Lire la suite

    Par  Florence Trocmé
    CULTURE, LIVRES, POÉSIE
  • Les Thanatonautes de Bernard WERBER

    Thanatonautes Bernard WERBER

    X777777777777777777777777777X Les Thanatonautes de Bernard WERBER (Challenge Livraddict 2010 -  2/13) + Challenge ABC 2010 - 2/26) Editions Albin Michel, 2002,... Lire la suite

    Par  Melisende
    CULTURE, LIVRES
  • Hommage à Bernard Moreau

    La Section de Lys-Lez-Lannoy se joint à moi pour présenter nos plus sincères condoléances à Marie-Paule Moreau, membre du Bureau, suite au décès de son mari,... Lire la suite

    Par  Pslys
    POLITIQUE, SOCIÉTÉ
  • Le miroir de Cassandre de Bernard Werber

    Titre : Le miroir de Cassandre Auteur : Bernard Werber Editeur : Albin Michel Résumé : Cassandre Katzenberg, 17 ans, s'enfuit du pensionnat où elle vit depuis l... Lire la suite

    Par  Jostein
    CULTURE, LIVRES
  • MORIN, Bernard

    BiographieBernard Morin est né en 1948 à Saint-Brieuc et vit à Rennes depuis une vingtaine d'années. Passionné d'histoire et de littérature, il apprécie les... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • DAVID-CAVAZ, Bernard

    BiographieAuteur-réalisateur pluri-média, BDC (son nom de "scène", parolier et chanteur-compositeur) réalise des documentaires scientifiques, des clips pour le... Lire la suite

    Par  Krri
    CULTURE, LIVRES
  • Bernard Gauthier

    Ici, je n'ai pas l'habitude de commenter l'actualité. Mais en écoutant le point de presse du représentant syndical Bernard Gauthier, deux choses me sont venues ... Lire la suite

    Par  Danielrondeau
    TALENTS

A propos de l’auteur


Lonewolf 110 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Dossier Paperblog