Magazine

Portrait d'une femme chocolat

Publié le 22 novembre 2007 par Laika Kaka

Léonora Miano est née en 1973, à Douala, sur la côte du Cameroun. C’est dans cette ville qu’elle passe son enfance et son adolescence, avant de s’envoler en 1991 pour la France où elle réside depuis. Elle étudie les Lettres Anglo-Américaines, d’abord à Valenciennes, puis à Nanterre.
C’est à l’âge de huit ans qu’elle écrit ses premières poésies, et le roman vient à l’adolescence. Miano attendra longtemps, avant de proposer ses textes à des éditeurs. Le temps d’avoir le sentiment de posséder une écriture personnelle, qui contienne son tempérament et qui restitue sa musique intérieure. Alors qu’elle a écrit en moyenne un roman par an depuis ses seize ans, ce n’est qu’à trente ans qu’elle commence à songer à se faire publier, s’estimant enfin prête.
A ce jour, deux de ses romans ont été publiés : L’intérieur de la nuit (Plon, 2005 et Pocket, 2006) et Contours du jour qui vient (Plon, 2006). Son premier roman, L’intérieur de la nuit, a été salué par la critique et plébiscité par les lecteurs. Plusieurs prix lui ont été attribués :
- Les lauriers verts de la forêt des livres, Révélation 2005
- Le Prix Louis Guilloux 2006
- Le Prix Montalembert du premier roman de femme 2006
- Le Prix Réné Fallet 2006
- Le Prix Bernard Palissy 2006
Classé meilleur premier roman français pour l’année 2005 par le magazine Lire, L’intérieur de la nuit fait partie des 10 finalistes de l’édition 2006 du Prix des Cinq Continents de la Francophonie.
Contours du jour qui vient figure sur la première sélection du Goncourt 2006, et reçoit un excellent accueil critique, dès sa parution en août 2006. Le Prix Goncourt des Lycéens, attribué à ce texte le 14 novembre 2006, vient couronner cette très belle rentrée littéraire.
Léonora Miano travaille actuellement sur son prochain roman, dont le décor n’est pas africain. Ce qui ne signifie pas qu’il n’y sera plus question de l’Afrique...
http://www.leonoramiano.com

Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :