Magazine

Etat chronique de poésie 934

Publié le 03 juillet 2010 par Xavierlaine081

934

Toujours la lumière demeure en ton âme. 

Nul ne peut la voler, ni la prendre… 

Regarde bien, 

Ta lumière brille de mille feux 

Sur la page blanche des rêves… 

La vie n'est qu'un long fleuve, 

Il faut des milliers de gouttes 

Pour alimenter un cours aussi magistral : 

Quelle raison aurions-nous, 

Alors, 

De nous arrêter sur une seule d'entre elles. 

Ouvrez donc les yeux: 

Des myriades de pépites 

Attendent d'être découvertes… 

De rêves enfuis en désirs fous, 

La nuit guide les mains inconnues vers la rencontre, 

Subtile, au-delà des peaux, des oripeaux… 

D'amour ils enfantèrent, enchantèrent le monde, 

Ils sont Tristan et elle Iseult, Roméo et Juliette, 

Amants d'un temps qui ne passe pas..

 

Saint Saturnin lès Avignon, 22 mai 2010

©CopyrightDepot.co 000455677

sceau1.gif


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Xavierlaine081 5039 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte