Magazine Info Locale

Exposition Languedoc Roussillon art contemporain arts visuels été 2010

Publié le 05 juillet 2010 par Artoongstudio

"Les artistes et la politique", lili-oto prépare une exposition organisée par Artoong Studio "artiste et la politique, la grande sarkolade" pour le mois d'aout 2010 dans la région Languedoc Roussillon. Une exposition art numérique et net art.
Une exposition cet été motivée par l'actualité nationale, les scandales et ce contexte politique répugnant. La corruption politique est malheureusement la représentation actuelle de la politique française qui transforme le pays en un théâtre pour spectacle people. Lire + http://0z.fr/kJrk1

d_tail_8.jpg

Ps: cette photo de l'installation artistque "hommage à Otto Dix" est juste un clin d'oeil à notre actualité politique française mais ne fera pas partie de l'exposition....

Artoong Studio dénonce les méthodes du Conseil régional du Languedoc Roussillon et celles du Frac fond régional d'art contemporain Languedoc Roussillon qui a organisé cet été l'exposition "Casanova forever" sans lancer un appel d'offre public aux artistes dans la région Languedoc Roussillon, une exposition où l'on retrouve les artistes petits copains des politiques et fonctionnaires de l'art avec la présence notamment de galeries d'art parisiennes... Des méthodes de gestion de l'art contemporain opaque dans le droit fil conducteur du gouvernement Sarkozy et ces méthodes gouvernementales. Bien sûr ces méthodes culturelles défendues par Georges Frèche président du Conseil régional du Languedoc Roussillon et Josiane  Collerais vice présidente à la culture devrait intéresser au plus haut point monsieur le Procureur de la république, il me semble qu'une enquête s'impose. Il va de soi que ces expositions sur commande, puisque la thématique est stricte et imposée (Casanova) devait faire l'objet d'un appel d'offre public comme toute commande de marché public. De plus cette exposition défend de fait des intérêts privés, comme ceux de galeries d'art (des commerçants d'art) qui s'offrent une vitrine publique au frais de l'argent du contribuable (par les plaquettes et publicité) avec ces artistes institué ou institutionnels. Est-ce que leurs artistes ou les galeries elles-mêmes ont touché de l'argent (subventions) ? Est-ce que le travail des artistes a été subventionné pour être mis en vente avec une marge bénéficiaire au profit des galeries d'art pour les artistes contractés par les galeries d'art ? Nul ne le sait, seul une enquête indépendante nous permettra de nous répondre, une réponse à laquelle les contribuables, public et artistes indépendants ont le droit de savoir. Ces méthodes font un grand tord à la création contemporaine et elles constituent une concurrence déloyale et scandaleuses envers les artistes non institutionnels, elles ont en plus pour objectifs d'assassiner la création contemporaine et ses artistes plasticiens auteurs qui ne se retrouvent pas dans les petits souliers de tout ce petit milieu. En plus l'institution culturelle qui nous la joue « Casanova forever » alors que cette même institution a importé en France cette création contemporaine anglo-saxonne puritaine du marché international véreux de l'art contemporain ne peut que nous faire sourire... le pauvre Casanova a de quoi piquer une colère dans sa tombe, lui qui s'est confronté en permanence à l'ordre moral d'une institution nommée « l'église » comme tous les libertins. Cette conception de l'industrie culturelle de masse pulsionnelle comme celle défendue par Gérard Collomb maire de Lyon (qui a défendu politiquement Georges Frèche) avec sa biennale d'art contemporain de Lyon à grand coup de millions d'euros, espérons disparaitra du visage de la politique française avec la clique de Sarkozy.  Je rappelle que ce label international commercial véreux d' »art contemporain » baignant dans les délits d'initiés a servi comme l'a expliqué dans son documentaire Ben Lewis a approché les richissimes (grandes fortunes) collectionneurs d'art par les banques offshores pour échapper au fisc de leur pays. PS: Artoong Studio n'est pas et n'a jamais été subventionnée. 


Vous pourriez être intéressé par :

Retour à La Une de Logo Paperblog

Ces articles peuvent vous intéresser :

A propos de l’auteur


Artoongstudio 159 partages Voir son profil
Voir son blog

l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte l'auteur n'a pas encore renseigné son compte

Magazine